Marie Naturelle, des soins pour toute la famille

J’ai eu la chance de tester récemment trois superbes produits de l’entreprise québécoise Marie Naturelle.

J’ai reçu un liniment oléocalcaire pour soigner la petite peau irritée et aussi le chapeau de bébé. J’ai également utilisé le savon pour corps et cheveux en pompe aux pépins de pamplemousse ainsi que la crème à foufounes aussi appelée baume karité-calendula. Paraît-il qu’il ne sert pas seulement à dorloter les petites fesses princières de notre coco, mais aussi la délicate peau de leur joli minois…

Le liniment oléocalcaire 

Je l’ai appliqué comme traitement hydratant après le bain de Loulou et j’ai adoré la texture du produit sur mes mains et sur la peau de mon fils. Je m’en suis servi pour lui faire un léger massage apaisant avant le dodo, ce qui nous a permis de passer un doux moment avant de fermer l’œil. Et, côté réaction cutanée? Rien à signaler! Il y a même eu une diminution de la rougeur sur sa fameuse plaque d’eczéma qui peine à disparaître…

Le savon corps-cheveux aux pépins de pamplemousse

De loin mon plus grand coup de cœur de cette entreprise! D’abord pour son parfum rafraîchissant et vivifiant! Aussi pour sa texture en mousse douce-douce-douce dont les petites mains raffolent à l’heure du bain! “Maman, maman, peux-tu me passer le savon qui fabrique des nuages, s’il-te-plaît!”. 😉 Je dois même en contrôler l’utilisation, au risque de gaspiller cette denrée rare bien appréciée des parents également…

Le baume pour foufounes karité-calendula

Au début, j’ai été surprise par sa texture un peu granuleuse tout en étant charmée par son parfum frais et bien présent. Il faut dire que quand il est question du changement de couche de monsieur, on a droit à toute une collection de fragrances pas toujours agréables, n’est-ce pas? Alors, lorsque les petites particules se  sont mises à se dissoudre sous l’effet de la légère friction et de la chaleur de la peau, j’ai trouvé que le produit méritait franchement sa place dans la routine de soins du popotin de mon petit homme!

Autre point intéressant : les produits sont aussi offerts sans huiles essentielles pour les peaux fragiles qui ne supportent pas les parfums…

Pour accéder au site de Marie Naturelle, c’est ici!

Note : J’ai reçu en cadeau les trois soins de la part de Marie Naturelle, mais je ne présente que mes coups de cœur sur Un Autre Blogue de Maman.

Qu’est-ce qu’on mange? Menu 8

J’aime bien mon petit moment de planification des repas, je dois l’avouer. Ce n’était pas nécessairement le cas au début, car j’avais l’impression que j’avais tant d’autres choses à faire, mais c’est hyper agréable de choisir de bons petits plats vite faits bien faits pour ma famille et moi. Je m’inclus dans l’équation, mes chères amies (je m’en permets, hein?), car je suis de plus en plus convaincue qu’une maman heureuse, qui prend soin d’elle, c’est une maman qui est capable de donner du doux à ses petits minous. Ne dit-on pas que “charité bien ordonnée commence par soi-même”? Je trafique un peu le sens de cette expression pour lui donner une petit saveur de parentalité, mais vous voyez ce que je veux dire… Lire la suite

De la lecture pour nos tout-petits

Je trouve toujours que les bébés et les tout-petits sont les grands oubliés quand je fouine sur les blogues littéraires. Peut-être parce que leurs auteurs n’ont plus de tout-petits, justement! Pourtant, la lecture avec les bébés est un moment privilégié si l’on accepte de s’armer de patience et de croire à quelques grands droits du lecteur de Daniel Pennac, comme celui de sauter des pages ou de commencer par la fin… 🙂

Mes deux enfants ont un moment de lecture bien à eux dans la journée et ils ont tous deux leurs livres préférés, y compris Loulou qui n’a que 20 mois. D’ailleurs, ses intérêts se sont dessinés très vite (et il en développe de nouveaux à la vitesse de l’éclair), alors vous imaginez bien que la maman littéraire s’amuse constamment à trouver le livre tout indiqué pour faire plaisir à son p’tit loup-découvre-tout? Lire la suite

Apprendre avec les insectes

Le printemps est le moment tout indiqué pour découvrir les insectes et autres petites bibittes avec nos loulous. Même avec les tout-petits, les jeux et devinettes qui mettent en scène ces charmants amis aux pattes velues ou aux ailes multicolores risquent fort de faire sensation et de satisfaire la curiosité intarissable de nos petits crapauds d’amour.

C’est pourquoi je suis plus que ravie aujourd’hui de vous faire découvrir deux jeux de mémoire vraiment chouettes sur le thème des insectes!

Pourquoi on aime les jeux de mémoire? Tout d’abord, parce qu’ils ne sont pas très compliqués à comprendre pour les enfants (et pour les parents un brin fatigués en fin de journée…) et parce qu’ils sollicitent les capacités d’attention et de concentration des minis. En plus de la mémorisation, il va sans dire. Et, côté langage, quelle mine de possibilités!

Petite confession en passant : il arrive fréquemment que ma grande Chacha me batte à plate couture tellement elle est habituée de faire travailler sa matière grise de cette façon! 😉 Il est également à noter que tout comme l’histoire du soir, un 10 à 20 minutes de jeux de table par jour peut suffire à créer un moment de douceur et d’intimité avec notre enfant, un moment où il a toute notre attention… 😉

Sans plus tarder, voici le fruit de mes découvertes chez Pomango! 

Pour vous procurer les jeux, il suffit de cliquer sur les titres .

Little Mémo de Djeco, (2 ans et demi à 5 ans), 2 à 4 joueurs

Cette collection sympathique pour les tout-petits de Djeco représente une valeur sûre si l’on souhaite débuter les jeux de table (ou de plancher!!) avec les minis-très-minis.  Ici, le but du jeu est simple : il faut découvrir quelle petite bestiole le meneur a cachée sous la boîte circulaire. Notre enfant doit donc mémoriser l’emplacement des petites bêtes en plastique (très agréables à manipuler pour les petits doigts) ainsi que leur nom respectif.

Déroulement :

1- Les 9 bestioles sont placées sur la table sans ordre précis.

2- Les joueurs mémorisent l’emplacement des animaux, puis ferment les yeux.

3- L’adulte cache un des animaux avec la boîte, puis demande aux joueurs d’ouvrir les yeux.

4- Le premier joueur à découvrir l’animal caché doit le dire à voix haute. S’il réussit, il obtient un jeton. S’il n’y arrive pas, il doit en rendre un et les autres joueurs peuvent tenter une réponse.

5- L’enfant qui a obtenu le plus de jetons gagne la partie!

Astuces d’enseignante

On peut pousser un peu plus loin avec nos cocos si ça nous dit en leur demandant de nommer la couleur de l’animal une fois trouvé. Par exemple : “Bravo, c’était bien la coccinelle! De quelle couleur est-elle? Oui, rouge! Bravo!”

Jeu de mémoire; À la découverte des petites bêtes, L’atelier de Lalita, (3 ans et plus), 1 joueur et plus

Une merveilleuse découverte pour les plus vieux ici! Ce jeu est tout simplement magnifique, car cette entreprise fait appel à des artistes de talent afin d’introduire l’art dans le quotidien des enfants. Ici, le but est de faire des paires de petites bêtes identiques (48 illustrations cartonnées en tout). L’univers de ces invertébrés nous est ainsi révélé à-travers une série de dessins aux couleurs éclatantes et aux styles divers. Ce sont tantôt des bestioles personnifiées, tantôt réalistes que l’on doit débusquer dans le lot  pour gagner la partie. Je dois dire que je suis plutôt fière de vous présenter les 4 artistes derrière ces magnifiques dessins, surtout que l’un d’eux vient de la région de mon enfance! Pouvez-vous croire que j’ai peint des murales pour le bal des finissants du secondaire à ses côtés! Il donnait de son temps bénévolement afin que “la plus belle soirée de notre vie” soit réussie… Souvenirs, souvenirs, monsieur Claude Thivierge!

Se joignent à lui Julie L’Ecuyer, André Martel et Ankhone pour faire de ce jeu une véritable oeuvre d’art à passer au suivant ou à conserver précieusement au fil des ans…

Variantes du jeu

Ce qui est fort chouette avec cette version originale et créative du jeu de mémoire, ce sont les nombreuses façons de l’utiliser afin de complexifier la tâche au fur et à mesure que nos enfants grandissent.

Par exemple, avec les plus jeunes, il est possible de n’utiliser que 12 cartes et ainsi apprendre le nom des bestioles en relevant un défi que l’on juge à leur portée.

Avec les plus vieux, on peut gagner des points supplémentaires en nommant correctement l’invertébré représenté sur la paire de tuiles. Ils sont d’ailleurs tous écrits dans le couvercle du boîtier de jeu. Il existe également une version plus compétitive où l’on doit se hâter de nommer la petite bête avant qu’un autre joueur ne le fasse, au risque de se faire voler la précieuse paire de tuiles si habilement trouvées! Des mots tels que chrysomèle, frelon, phyllie et agraulis nacré feront désormais partie du vocabulaire de vos champions!

Afin de bien maîtriser ce vocabulaire riche et varié, il est aussi possible de tester les connaissances de nos entomologistes en herbes en demandant de trouver une espèce en particulier parmi les 48 cartes , face visible.

Astuces d’enseignante

Ce qui me plaît grandement ici, c’est la variété des connaissances touchées par cette sollicitation de la mémoire visuelle, de l’attention et de la concentration de l’enfant. Il parfait ses apprentissages en français en mémorisant les mots et leur graphie, mais aussi en sciences de la nature en pénétrant dans le monde fascinant des insectes! Et c’est sans parler de ses compétences artistiques que l’on développe en l’exposant à différents styles d’illustrations et d’interprétations du monde des bestioles… Chaque artiste nous offre sa vision et l’on peut faire parler notre mini en lui demandant quelles illustrations il préfère et pourquoi. On le transforme ainsi en apprenti critique d’art le temps d’une conversation animée avec papa ou maman…

Oh! Ai-je mentionné que le nom des insectes figure aussi en anglais sur le boîtier? Une autre piste d’exploitation en vue!!

Je vous souhaite de précieuses minutes de plaisir à jouer avec vos petites bibittes préférées…

Pascale xx

Note : Les jeux de mémoire m’ont été offerts en cadeau par Pomango, mais sachez que je ne présente que mes coups de cœur sur Un Autre Blogue de Maman.

Des livres pour attendre Pâques

Fidèle à mes habitudes, je vous ai fait une liste d’albums jeunesse susceptibles d’aider vos petits cocos en chocolat à attendre la venue du lapin de Pâques! Bien qu’ils ne parlent pas tous de cette fête des becs sucrés, ils mettent en vedette un tas de petits animaux qui évoquent le retour du printemps!

Il y en a aussi pour les tout-petits, car étant maman d’une grande de 6 ans, mais aussi d’un p’tit loup de 20 mois, je sais à quel point vous aimez gâter TOUS vos enfants. Et les bébés ont avantage à être exposés aux livres dès que possible. Mon Loulou est devenu accro aux beaux mots et aux images qui chatouillent les yeux! Lire la suite