Des livres pour s’épanouir à l’école

Je vous ai déjà présenté des albums jeunesse afin de bien vivre la rentrée scolaire sur les réseaux sociaux, mais vous vous doutez bien que l’école, c’est bien plus que ce départ fulgurant où l’on court dans tous les sens pour reprendre la routine et se mettre au diapason avec l’équipe-école. Nos petits loups ont besoin d’accompagnement tout au long de l’année et, devinez qui vient à leur rescousse encore une fois? Les livres, bien sûr!

Il existe des thématiques variées susceptibles de les toucher selon leur personnalité, les défis qu’ils rencontrent et parfois les troubles auxquels ils font face…

Sans plus tarder, voici quelques titres fort utiles en ce début d’année scolaire, que vous soyez parents, enseignantes ou autres professionnels de l’éducation. Il suffit de cliquer sur les images pour vous procurer les livres. Merci à la Biblairie GGC pour cette belle collaboration!

Le garçon invisible, Trudy Ludwig et Patrice Barton, éditions D’eux, dès 3 ans

Avez-vous remarqué qu’il y a toujours un enfant qui prend si peu de place en classe, qu’on a malheureusement tendance à l’oublier! C’est le cas du petit Arthur. Il joue seul, il mange seul à l’heure du midi et personne ne veut se mettre en équipe avec lui en éducation physique… Pourtant, Arthur est un enfant intéressant et créatif qui dessine de véritables histoires peuplées de héros fantastiques et rigolos dans ses cahiers…

Un jour, Justin, un nouvel élève, fait son entrée dans la classe et est victime de moqueries parce qu’il mange un met coréen avec des baguettes à l’heure du dîner. Arthur est sensible à sa cause et lui écrit un petit mot avec un de ses dessins magiques… Justin est touché par son geste et invite tranquillement Arthur à devenir son ami. Peu à peu, d’autres élèves emboîtent le pas.

Ce livre est tout indiqué pour amorcer une discussion sur la différence, le rejet, la notion d’amitié… Comment on se fait des amis? Comment décide-t-on que quelqu’un est notre ami? Est-ce que ce qui est différent est répulsif? Pourquoi la nouveauté fait un peu peur? Comment faire de la place à un enfant timide ou, encore, comment outiller notre enfant à prendre SA place…

Simone sous les ronces, Maude Nepveu-Villeneuve et Sandra Dumais, éditions Fonfon, dès 4 ans

Je vous en avais parlé dans mon article du 12 août! 

Il s’agit d’une métaphore incroyable pour aborder l’anxiété avec nos enfants. Simone, une petite fille attachante, nous parle de ses ronces qui la serrent lorsqu’elle est à l’école, surtout, mais aussi à tout moment de la journée. Elle a développé des petits trucs avec son enseignante qu’elle adore afin de combattre ses ronces, dont la visualisation et les respirations “spéciales”. Même si l’on ressent le malaise de Simone de manière très convaincante, les interventions bienveillantes de l’enseignante avec ses petits mots doux qui font rire, viennent alléger cette belle histoire qui saura toucher votre enfant si l’est anxieux et faire appel à l’empathie des autres qui n’ont pas à vivre avec l’anxiété.

La dyslexie et la dysorthographie racontée aux enfants, Priska Poirier et Jean Morin, éditions de Mortagne

Oh, comme j’aime ce genre de livre spécialement conçu pour les enfants!! Et qui se présente sous forme d’histoire, terriblement bien illustrée en plus! Dans “la dyslexie et la dysorthographie racontées aux enfants”, on fait la connaissance d’Édouard, un jeune garçon de quatrième année qui mélange les sons et les lettres. Quand il remet sa composition de Pâques à son enseignante, il est très fier de lui, mais il voit bien que quelque chose ne tourne pas rond quand elle prend sa copie entre ses mains pour la lire…

Édouard se présente donc chez  l’orthopédagogue. Persuadé d’être idiot, il se sent soulagé de rencontrer d’autres élèves comme lui! Faire autant d’efforts pour toujours avoir de piètres résultats, ça décourage…Grâce à cet ouvrage de Priska Poirier, les parents pourront aisément expliquer à leur enfant atteint de dyslexie et de dysorthographie toutes les nuances de ce trouble. L’enfant pourra aussi repérer lui-même ses difficultés grâce à la section auto-observation.

Aussi, si vous êtes enseignantes, c’est un merveilleux livre à avoir sous la main!

Théo la tornade, le cahier d’activités pour améliorer sa concentration et rester bien assis sur sa chaise, Anna Lienas, éditions Quatre fleuves, dès 5 ans

Voici un cahier d’activités qui fait suite aux aventures de Théo la tornade, un petit coco hyperactif qui ne tient pas en place! Je vous recommande chaudement l’album du même titre, d’ailleurs! Si vous souhaitez lire ma critique, c’est ici! 

Dans ce cahier, notre petit loup sera amené à dessiner sa chambre comme s’il était dans la jungle, à faire des labyrinthes, à imaginer son prochain costume d’Halloween… Bref, je trouve qu’il s’agit là d’une approche qui développe davantage la créativité et l’imagination que la plupart des cahiers d’activités où l’on encadre l’enfant de manière plus rigoureuse. Et que dire du fait que l’on sollicite son petit monde à lui plutôt que de l’amener à se livrer à une foule d’exercices qui ne lui ressemblent pas toujours… Oh, et en passant, c’est pour tout le monde, pas seulement pour les cocos atteint du TDAH! Je pense d’ailleurs le mettre entre les mains de ma grande lors de la préparation des repas. 😉

Coups de cœur en vrac sur la rentrée scolaire

Beaucoup d’entre vous m’ont demandé de dresser une liste thématique sur la rentrée scolaire. Bien que cette dernière soir derrière nous depuis peu, je vous laisse ici, tel que promis, tous les albums présentés sur Facebook et Instagram afin que vous les ayez sous la main.

Que se passe-t-il dans la salle des profs, Jerry Pallotta et Howard McWilliam, éditions Scholastic, dès 3 ans

On ne mange pas ses camarades de classe, Ryan T. Hyggins, éditions Albin Michel jeunesse, dès 3 ans

C’est la rentrée, Grands-Pied, Samantha Berger, Martha Brokenbrough, Dave Pressier, éditions Scholastic, dès 3 ans

Le monstre des couleurs va à l’école, Anna Lienas, éditions Quatre fleuves, dès 3 ans

La rentrée de papa, Mike Wohnoutka, éditions Scholastic, dès 3 ans

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email