Entraînement physique et accouchement : quand recommencer…

La question qui tue. C’est une excellente question avec une réponse complexe. Alors le bon moment, c’est quand? Eh bien, ça dépend.

C’est une réponse importante, car il y a autant de réponses que de mères. Nous sommes toutes différentes et c’est la beauté de mon métier (de nouveaux défis, de nouvelles approches à tous les jours!). Le bon moment pour une maman ne sera pas nécessairement le bon moment pour une autre maman.

Votre médecin vous a peut-être dit 4-6 semaines après l’accouchement ou 6-8 si vous avez eu une césarienne. Ce sont de grandes lignes directrices. Il est  tout à fait logique que le temps soit plus long pour la césarienne puisque c’est une opération importante; la récupération sera plus longue.

Pour ma part, je considère qu’il y a des choses qu’on peut faire dès l’accouchement pour favoriser la guérison et le bien-être, comme, par exemple, rétablir sa respiration. Je crois également que les quatre premiers mois post-natals devraient mettre l’emphase sur la construction d’une base solide, la conscience posturale, la guérison et le rétablissement de la force, PROGRESSIVEMENT. 🙂

Une grossesse et un accouchement sont des épreuves physiques importantes et il faut ré-apprivoiser son corps et comprendre son nouveau fonctionnement post-natal. De bons exercices adaptés à votre réalité du moment, par un professionnel s’y connaissant est une excellente idée. Oubliez les programmes sans encadrement sur DVD qui vous demandent de sauter, faire des abdominaux à outrance ou de vous donner à fond. Ce n’est pas le moment de reprendre cela maintenant, car cela pourra influencer grandement votre santé corporelle à long terme. Recommencer ses activités physiques pré-natales trop rapidement comporte son lot de risques.

Saviez-vous que vous pouvez faire une descente d’organe 8-10 mois après l’accouchement si vous plancher pelvien ne peut pas fournir à la demande? Et saviez-vous que votre diastase peut se transformer en hernie si vous sollicitez mal vos abdominaux? Il faut être bien encadrée et bien écouter son corps, parce que c’est plus long revenir d’une blessure que de prendre son temps pour bien se remettre.

Je pense que la patience et l’écoute de soi sont essentielles pour un corps de maman fort et libre à long terme. Ce n’est pas parce que vous vous sentez capable de faire une activité physique que c’est le meilleur moment de le faire. Refaites votre base et ensuite vous reprendrez ces activités physiques intenses.

Très tôt en post-natal, assurez-vous de faire vérifier votre périnée, rétablissez votre respiration et reprenez très progressivement la marche. Ensuite, des exercices de réhabilitation posturale et de renforcement combinés à une activité cardiovasculaire plus soutenue pourront mieux vous préparer à la prochaine étape. Lorsque vous aurez retrouvé votre force, votre bonne posture solide et que vous connaîtrez bien votre corps, il sera temps de reprendre vos activités physiques intenses, car vous saurez comment bien les faire et serai en confiance. N’oubliez pas : lentement, mais sûrement pour devenir une maman forte et libre!

Audrey D'amours

Audrey D’Amours est kinésiologue-kinésithérapeute et a toujours été passionnée de la posture. Suite à sa première grossesse, des problèmes de plancher pelvien la mettent au défi et elle décide d’approfondir ses connaissances pour travailler avec les femmes en post-natal. Elle est curieuse et met tout en œuvre pour soulager les femmes de leurs symptômes post-natals comme les prolapsus, les diastases, les fuites urinaires, les maux de dos, de cou, alouette !!! Ses alliés? La thérapie manuelle, les exercices et l’éducation! Elle croit vraiment que toutes les mamans peuvent se bâtir une posture optimale pour vivre fortes et libres dans leur quotidien!
Audrey D'amours
Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email