Et vous, votre plancher pelvien, ça va?

Par Audrey D’Amour, kinésiologue à En Forme Pour Soi

Bonjour mamans d’enfants de tous âges. Je suis certaine que depuis la grossesse et l’accouchement, vous avez rencontré votre plancher pelvien! 😉 Lourdeurs, fuites, descente d’organes, il vous en a peut-être fait voir de toutes les couleurs. Ou pas du tout. Ou pas encore…

Vous savez, la rééducation périnéale est de plus en plus populaire et c’est tant mieux! On vous évalue et on vous donne des exercices pour ce plancher et grand bien cela lui fait! Mais aujourd’hui, j’aimerais aller plus loin avec vous, mamans curieuses et intelligentes que vous êtes.

Savez-vous que votre plancher pelvien est impliqué dans presque tout ce que vous faites? Vous vous penchez? Allo plancher! Vous toussez? Allo plancher! Vous levez une charge lourde? Allo plancher! Vous êtes stressées? Bref, vous comprenez. 😉

Eh oui, le plancher pelvien travaille intimement avec votre diaphragme et il est grandement influencé par votre posture. Donc, mauvaises postures et mauvaises respirations peuvent endommager votre plancher pelvien et l’empêcher de fonctionner correctement. Peut-être est-ce pour cela que parfois vous avez une petite fuite ou une petite lourdeur. Votre corps vous dit que votre plancher pelvien n’est peut-être pas à son meilleur, malgré les exercices pour le périnée.

Alors comment on s’aide? Premièrement, essayez de noter comment vous vous tenez. Avez-vous bébé dans les bras en étant “toute affaissée dans votre corps” ou le portez-vous toujours sur un côté (le même!) en vous écrasant sur votre hanche? Est-ce que vos fesses sont toujours trop sorties ou trop rentrées quand vous êtes debout? Êtes-vous hyper tendue devant votre ordinateur ou dans votre voiture? Serrez-vous la mâchoire? Même cela peut nuire à votre plancher pelvien, c’est fou, non?  Bref, développez sa conscience corporelle et savoir quelles sont nos habitudes posturales, c’est déjà un grand pas!

Voici donc ma petite suggestion afin de corriger ces “mauvaises postures”. Pensez à “sortir de votre bassin” en restant détendue. Imaginez l’allongement venir de l’arrière de votre colonne comme si vous « zippiez » un « wet suit ». En y pensant souvent dans la journée, les muscles posturaux vont se réveiller et vous accompagner dans vos tâches quotidiennes. 🙂

Ensuite, apprendre à respirer et à se détendre peut également aider le plancher pelvien à travailler mieux pour nous. Que ce soit par la méditation, les exercices de respiration ou de relaxation, détendre le corps des tensions inutiles que nous accumulons comporte beaucoup de bienfaits sur le corps dans son ensemble, mais aussi sur le plancher pelvien. Le plancher pelvien est un muscle. Et comme les trapèzes et les épaules peuvent être tendus à cause du stress, la même chose peut arriver au plancher pelvien. Et un plancher pelvien tendu n’est pas “heureux” et surtout pas fonctionnel.

Donc, ce sacré plancher pelvien est toujours au rendez-vous! Mais, par de bonnes habitudes et un peu de relaxation, on peut lui donner un grand coup de main et lui permettre de faire son travail plus aisément et efficacement. Quand on y pense, c’est peu d’efforts pour beaucoup de résultats. 🙂

Audrey D'amours

Audrey D'amours

Audrey D’Amours est kinésiologue-kinésithérapeute et a toujours été passionnée de la posture. Suite à sa première grossesse, des problèmes de plancher pelvien la mettent au défi et elle décide d’approfondir ses connaissances pour travailler avec les femmes en post-natal. Elle est curieuse et met tout en œuvre pour soulager les femmes de leurs symptômes post-natals comme les prolapsus, les diastases, les fuites urinaires, les maux de dos, de cou, alouette !!! Ses alliés? La thérapie manuelle, les exercices et l’éducation! Elle croit vraiment que toutes les mamans peuvent se bâtir une posture optimale pour vivre fortes et libres dans leur quotidien!
Audrey D'amours

Les derniers articles par Audrey D'amours (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *