Faire son nid en voyage…

DSC07352

Après avoir pris connaissance des trucs de Jacinthe et d’Elyse, nos précieuses collaboratrices de Bedon & Bout’chou et de la Garderie Maternelle Hibouge et Bilingo, je me suis dit que je vous partagerais aussi nos incontournables sur les dodos et les vacances!

Il est évident que nous avons appris par essais et erreurs, mon chéri et moi, et que chaque coco est différent, mais entre parents, pourquoi ne pas jaser de ce qui a bien fonctionné pour nous? Je vous invite d’ailleurs à ajouter vos astuces-dodos en vacances  personnelles dans les commentaires, ici ou sur Facebook, question d’avoir plusieurs idées sous la main quand la catastrophe se fait sentir…

C’est parti!

  1. Louer des chambres adaptées à tout ce beau monde

Mon homme et moi, on aime bien le Maine, les plages et les destinations famille qui nous facilitent la vie depuis qu’on est parents. On se définit aussi comme de grands aventuriers, mais on prend parfois des pauses, car on mène des vies bien remplies (comme plusieurs!) et les vacances doivent être bien souvent synonyme de repos complet, surtout pour mon petit mari qui n’arrête jamais…

C’est pourquoi il part rarement sans avoir bien “magasiné” et comparé les hôtels dans lesquels on logera. Et il est méticuleux, je vous l’assure! Autant vous avouer tout de suite qu’on est de ceux qui voyagent de jour et qui font escale pour la nuit plutôt que de tout dépenser l’énergie qui nous reste à conduire jusqu’aux petites heures du matin… Je sais que d’autres sont moins affectés par le manque de sommeil, alors vaut mieux y aller comme on le sent!

Nos conclusions?

  • Fille réagit mieux si on arrive avant le dodo de la nuit. Elle a le temps de voir la chambre, de se familiariser avec ce nouveau milieu et d’installer son coin à elle pour dormir. Si on tente de la déposer en pleine nuit et qu’elle se réveille, bonjour les problèmes!
  • Si on peut se le permettre, on essaie de choisir une chambre où une légère division nous sépare du lit de notre grande (une demi-cloison ou une pièce adjacente facilement accessible). Cela nous permet de ne pas être incommodés comme parents chaque fois que notre enfant bouge, tousse, éternue ou parle durant son sommeil! 😉
  • On vérifie toujours si le système de ventilation (ou air climatisé) ne fait pas un bruit monstre chaque fois qu’il s’active durant la nuit, car notre amour est sensible à ce genre de stimulations. Il y a des cocos qui dorment profondément, mais…
  • On demande à ce que la chambre soit loin des ascenseurs, si possible ou tout simplement, on mentionne qu’on souhaite un endroit tranquille… Mon chéri redouble de gentillesse avec le personnel et, bien souvent, on est en mesure de nous accorder cette petite faveur.
  • Si votre enfant ne dort que lorsqu’il est près de vous, ne reste plus qu’à choisir une unité avec deux lits ou d’avoir avec vous l’attirail nécessaire pour “camper” à même la chambre lorsqu’on nous le permet lors de la réservation! On l’a déjà fait jadis avec un lit de camp ou un lit pliant fourni par l’hôtel!

2. Apporter avec nous quelques objets rassurants pour la routine du dodo

On en a déjà parlé la semaine dernière, mais j’avais envie de vous partager ce qui a la cote chez nous (et surtout ce qui fonctionne)! On hésite parfois à surcharger le coffre de l’auto, mais on a découvert qu’on préférait transporter des valises un peu plus lourdes que de vivre un petit enfer le soir venu… Parole de  parents en manque de sommeil (il s’agit pratiquement d’un pléonasme, non?)!

DSC07377

  • La couverture préférée
  • Le toutou (ou LES toutous) dont notre enfant ne peut se passer. S’Il en manque un, on peut s’attendre à une petite tempête… J’ai appris que je préférais négocier à propos d’autre chose et que trois toutous à la bouille familière, c’était vraiment important pour mon enfant qui vivait de la nouveauté en vacances et qui avait besoin de ce genre de repères.
  • Un ou deux livres qui font toujours sensation (De notre côté, on a fini par comprendre qu’il était inutile de vouloir aborder de nouveaux titres en vacances. Vous savez, le livre qu’on a lu un million de fois et qui est sur le point de nous rendre un peu fous? C’est celui-là qu’on choisit avant tout! On peut offrir un livre en cadeau une fois sur place et l’intégrer à la routine là-bas, mais notre fille apprécie toujours d’avoir son “livre-couverture” à portée de la main… Il nous est même arrivé de choisir un livre de Noël qu’elle affectionnait particulièrement avant le départ! On a parlé de rennes et de lutins en pleine canicule, mais on a tous eu de belles nuits paisibles là-bas!)
Je suis tombée récemment sur ces livres de Galette et Tartine des éditions Dominique et Compagnie (4 émotions en un livre). L'histoire qui traite de la peur fait allusion aux petites frayeurs à l'heure du dodo. Fille s'est tout de suite reconnue et j'ai bien apprécié les trucs concrets que Galette prend lui-même pour retrouver le sommeil...

Un livre intéressant pour réaliser ce dont on a besoin pour s’endormir… Petit Poussin fait un voyage et rencontre divers personnages qui lui livrent le secret du sommeil. Autant pour les parents que pour les minis… Des éditions Coup d’oeil.

Je suis tombée récemment sur ces livres de Galette et Tartine des éditions Dominique et Compagnie (4 émotions en un livre). L'histoire qui traite de la peur fait allusion aux petites frayeurs à l'heure du dodo. Fille s'est tout de suite reconnue et j'ai bien apprécié les trucs concrets que Galette prend lui-même pour retrouver le sommeil...

Je suis tombée récemment sur ces livres de Galette et Tartine des éditions Dominique et Compagnie (4 émotions en un livre). L’histoire qui traite de la peur fait allusion aux petites frayeurs à l’heure du dodo. Fille s’est tout de suite reconnue et j’ai bien apprécié les trucs concrets que Galette prend lui-même pour retrouver le sommeil… De Lina Rousseau et Marie-Claude Favreau.

Fille raffole de ce petit livre qui parle de voyage cette fois (et non du dodo!). On explore ensemble les motivations qui nous poussent à explorer le monde et on nous familiarise avec les diverses destinations possibles (ville, montagne, savane, plage...). Le chien finit aussi par vouloir rentrer chez soi, un peu comme nous à la fin de nos vacances... À lire plusieurs fois avant de partir, pour se préparer à l'aventure! Des éditions Tam Tam.

Cocotte raffole de ce petit livre qui parle de voyage cette fois (et non du dodo!). On explore ensemble les motivations qui nous poussent à découvrir le monde et on se familiarise avec les diverses destinations possibles (ville, montagne, savane, plage…). Le chien finit aussi par vouloir rentrer chez lui, un peu comme nous à la fin de nos vacances… À lire plusieurs fois avant le grand départ, pour se préparer à l’aventure! Des éditions Tam Tam.

3. Les siestes… Où et quand?

Nous sommes de ces parents qui ont pris l’habitude de faire la sieste en vacances en même temps que leur minie… On choisit donc nos hôtels ou autres formes d’hébergement tout près des grands centres d’attraction afin de nous livrer à cette activité que je qualifierais de “luxe”. On fait ce qui nous tient le plus à cœur le matin, puis, vers 13h00, au dodo la compagnie! On garde des activités plus “légères” en fin d’après-midi… On opte souvent pour la piscine s’il y en a une sur les lieux… Personne ne nous tape sur les doigts si on n’a pas un agenda de Premier Ministre; on a le droit de se tricoter un voyage à notre image!

On n’a pas envie de rester sur place? On veut voir du pays? On planifie de se déplacer à l’heure du dodo du midi et on retrouve nos amours en pleine forme pour continuer la journée! Parfois, on peut écourter un peu la sieste en voiture; on connaît le minimum nécessaire afin que nos enfants puissent recharger leur petit réservoir à énergie!

Si on souhaite se poser quelque part et y rester (la plage, par exemple) il y a moyen de faire dormir les enfants dans un petit nid douillet improvisé… Récemment, j’ai eu la chance de passer au banc d’essai la tente bblüv de NIDÖ  en vente chez Mère Hélène. Des copains sont venus à la maison avec leur bébé tout neuf et on a  tenté le coup pour les dodos au bord de la piscine.

Ce qu’on aime?

  • Elle est assez facile à monter.
  • Elle se transporte bien (une fois rassemblée, elle se glisse dans un étui format “sacoche”)
  • Elle protège du soleil (rayons UVA et UVB), du sable du vent et des moustiques
  • Elle est munie d’un matelas de sol et de trois jouets qu’on accroche pour bébé si on a envie de le déposer en période d’éveil.
Puce voulait vraiment rendre la tente confortable pour les petits invités... et aussi leur donner une collation de grande...

Puce voulait vraiment rendre la tente confortable pour les petits invités… et aussi leur donner une collation de grande…

Ce qu’il faut garder en tête :

  • Même si elle est munie d’un matelas, je vous suggère de privilégier les surfaces “molles” pour installer la tente, comme le sable sur la plage ou le gazon dans la cour afin de rendre le tout assez confortable.
  • Comme n’importe quel “nid” pour les dodos, je crois qu’il est préférable de faire dormir notre bébé plusieurs fois dans la tente avant le voyage tant attendu afin qu’il se sente assez en sécurité et qu’il y soit habitué.

Une autre option qu’on a testée lors de nos vacances aux Îles de la Madeleine, c’est le fameux porte-enfant (ou porte-bébé selon l’âge de nos minis).

photo île Boudreau, homme, porte-bébé

Même chose pour la poussette. Bien sûr, il faut prévoir marcher suffisamment pour que nos cocos soient assez rassasiés de sommeil et, surtout, il faut s’assurer qu’Ils sont en mesure de dormir dans de telles circonstances… De notre côté, les longues siestes dans la poussette ne fonctionnaient qu’en mouvement, sur la plage, avec le bruit des vagues, puisqu’on avait donné naissance à une petite curieuse!

En espérant que cela vous inspire et vous aide à envisager les vacances avec plus de zénitude! On vous souhaite de garder le sourire… et de DORMIR!!!

*Merci à la Boutique Mère Hélène pour nous avoir fait découvrir la tente NiDO pour bébés!

DSC07363

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Une réflexion sur “Faire son nid en voyage…

  1. DC dit :

    Quels bons trucs ! Mes sorties, excursions et voyages avec mes enfants dès après leur naissance figurent parmi mes plus beaux souvenirs, photos incluses : montagnes, mer, plages, camping, sports d’été et d’hiver, bases de plein air, etc. À condition de nous adapter à l’âge de l’enfant et de nous organiser pour être tous heureux d’en profiter.

Les commentaires sont fermés.