Une semaine dans le Maine, version tout inclus!

DSC06009

Deux géants et une peanut en sucre…

Je vous avais dit que je m’étais “sauvée” au bord de la mer avec mes amours…

Je me suis sauvée, parce qu’il faut comprendre que, chez nous, c’est assez compliqué d’être disponibles en même temps! Sans rentrer dans les détails, disons que mon chéri est un gars plutôt occupé merci, alors, quand on part en vacances, ce n’est jamais vraiment planifié à l’avance! On met notre maillot, notre brosse à dents dans un sac et puis on saute dans l’auto avant que le vent n’ait le temps de tourner!

On est allés passer une petite semaine dans le Maine, question de faire nos originaux, tsé.! Mais le Maine, c’est comme la crème glacée au chocolat : on aime toujours ça! (Puis ceux qui disent le contraire, bien, n’essayez pas, je ne vous crois juste pas!).

Petite mise en garde, cependant, avant de commencer : il faut savoir que, quand on se donne des vacances chez les Clavel-Machin-Chouette, ce sont de VRAIES vacances. On se branche sur le soleil pour refaire le plein, on essaie de rattraper du sommeil qui a la fâcheuse habitude de nous filer entre les doigts à la vitesse de la lumière #viedeparents.

Bref, on n’a pas un planning tellement serré puis on ne se garroche pas de tous bords tous côtés pour rentabiliser chaque minute dès que l’on sort du périmètre de la zone-maison.

Mais pour ceux qui préfèrent avoir un agenda de Premier Ministre, ne partez pas tout de suite… ou attendez à demain; il y aura quand même une tite-liste de bonnes adresses en extra!

Voici donc à quoi a ressemblé notre journée-type à Ogunquit (ou Gougounequit!!! Un autre classique qui fera toujours rire nos petits monstres!), notre havre de paix à nous (et à une bonne partie de la population québécoise en vacances) :

  1. Matin : On va à la plage!

2. Midi : On mange et on fait la sieste en même temps que Princesse-Rose-Petit-Chat (je vous l’ai dit : pour nous, c’est le nec plus ultra des petits luxes que l’on se donne!).

3. Après-midi post-sieste : On lézarde sur les chaises longues autour de la piscine et/ou on joue au cocktail de crevettes qui font trempette (je suis certaine que vous parlez le papa-maman-pouêt-pouêt vous aussi!).

4. Soirée : On se fait beaux et… on mange encore! (Du homard, de préférence, ou tout ce qui peut rentrer dans une expérience gastronomique satisfaisante! Et oui, des hot-dogs, ça compte!).

Pour un maximum de relaxation et de relâchement des tendons, vous répétez le tout le lendemain jusqu’à ce que tous l’ensemble de votre corps soit ultra détendu et que vous sentiez apparaître, vous savez, cette sensation quelque peu familière qu’on appelle l’ennuie? Ça veut dire que ça marche!

Bien oui, c’est sûr qu’on triche des fois, puis qu’on fait nos rebelles en nous sortant le bout du nez de notre farniente… Mais, j’ai vraiment remarqué que, pour avoir des vacances AGRÉABLES pour tout le monde, ça ne valait pas la peine de trop chambouler l’horaire de dodo de notre pupuce ou de charger les journée au max d’activités que l’on pense plaisantes pour elle, mais qui, au final, n’ont comme effet que de la fatiguer à un tel point qu’elle se transforme en petit monstre d’opposition fort peu côtoyable. Et ça, ÇA, ce n’est pas ce que j’appelle des vacances!

Alors voilà nos coups de coeur en vrac! En replongeant dans le bleu azur de nos photos à nouveau, j’ai regardé mon chéri et  je lui ai dit : “Et si on repartait?”

DSC06280

On a logé à l’Anchorage by the Sea. On avait envie de se gâter, parce que, en mars dernier, on avait dû annuler notre voyage au Mexique que l’on attendait depuis si longtemps. J’essaie de tomber enceinte, alors… Pas de ZICA dans le Maine, on était corrects! On aurait pu louer une maison à Wells et cuisiner pour économiser, mais on a opté pour un séjour plus court et l’option zéro-stress! #pasderepaspasdevaisselle #vraiesvacances

DSC06265

On a reproduit la formule tout inclus et on a pris la presque totalité de nos repas au magnifique restaurant de l’hôtel “Le Surf Point 360”. On a essayé ailleurs (question de principe), mais on a presque toujours été déçus! On vous recommande fortement d’y aller, même si vous ne logez pas à l’hôtel, car ça demeure, de loin, l’un des meilleurs restos où l’on a mangé! #ultrafamilyfriendly #vuesurmer #amazingservice

DSC06297

Leurs p’tits dèj sont tout simplement indécents (comme cette pancake au goût de beurre qui fond dans la bouche)! On a permis à puce de manger des crêpes ET des toasts toute la semaine; le bol de fruits n’était là que pour nous donner bonne conscience… Coup de coeur au menu du midi : le sandwitch à la salade de poulet, romarin, noix de grenoble et canneberges. Pour ce qui est du menu du soir, ils font un risotto au homard bon à s’en taper les fesses par terre…

DSC06043

En plus de voir la mer, on pouvait se glisser aisément sur le Marginal Way qui longe le littoral jusqu’à Perkins Cove. On prend la poussette pour les petites jambes qui se fatiguent vite! Il n’y a peut-être pas de G.O. ni de p’tites tounes, mais à 4 heures de route de Sherbrooke moins les billets d’avion… Faites le calcul!

DSC06248

Nos départs matinaux…

DSC05991

Et nos petites marches jusqu’à la plage…

DSC05990

Question d’admirer le paysage… Il y a pire comme façon de se délier les jambes avant de… ne rien faire!

DSC06001

Mon mari, c’est un castor-bricoleur-scout-toujours-prêt! On étaient équipés, je vous le dis!

DSC06014

Puis j’en ai profité les orteils dans le sable grâce à papi et mamie qui nous ont donné des petits moments hyper appréciés ici et là! #j’ailesmeilleursparentsdumonde

DSC06032

Et aucun talent pour les selfies!

DSC06070

Une autre fan des orteils dans le sable! Telle mère telle fille! Et puis, il y avait une famille de Saint-Paul juste à côté avec leurs deux pitchounettes! Quand les petites souris jouent ensembles, les  parents dansent!

Pour la suite de notre fabuleux voyage et d’autres bonnes adresses, c’est ici!

Pass xx

Lorsque vous consultez la chronique “Voyager avec bébé et Cie.”, vous reconnaissez avoir lu et compris ce présent avis de désengagement de responsabilité en cliquant sur le lien suivant : avis de désengagement de responsabilité (chronique Voyager avec bébé et Cie.)

Pascale Clavel

Pascale est la maman de « Princesse-Petit-Chat» (4 ans) et de "Bébé-P'tit-Loup-d'Amour". Avant d'être leur maman, elle était enseignante de français et de littérature, mais elle a aussi eu de précieux moments avec les plus petits, à l'école primaire. Les mots et elle, c'est une grande histoire d'amour qui a officiellement pris son envol sur les bancs de l'Université de Montréal, en création littéraire...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email