Deux albums pour l’automne

20180920_150645

J’avais vraiment très hâte de vous parler de deux magnifiques petits albums pour souligner l’arrivée de l’automne avec nos chatons d’amour… J’ai jeté mon dévolu sur deux thèmes bien contradictoires, bien qu’intimement liés à cette saison de récoltes et… de nez qui coulent! 😉

On y va donc sans plus tarder avec ces chouettes titres de la collection Clin d’œil des éditions de l’Isatis!

Si vous souhaitez vous procurer les livres, il suffit de cliquer sur l’image. 🙂 Une collaboration avec la Biblairie GGC!

9782924769164_large Lire la suite

“Je suis belle”- Un livre pour déconstruire quelques stéréotypes sur la beauté

055A8852

“On a beau dire que la vraie beauté se trouve à l’intérieur… On a beau lire une tonne de statuts Facebook inspirant qui prêchent le Je-m’en-foutisme quant à l’apparence ou le poids de notre corps, reste que les stéréotypes sociaux ont la « couenne » dure. Et que notre vie de maman teintée de manque de sommeil, de (sur)charge mentale et de petits et gros drames du quotidien abîme cette belle confiance que l’on tente désespérément de cultiver et de transmettre à nos petites filles (et nos petits garçons, mais je parlerai des filles ici). Lire la suite

La bête à 4 z’yeux

bête

Un livre, une activité!

La bête à 4 z’yeux de Caroline Merola, c’est un livre  vraiment très drôle! Voilà ce que j’avais envie de vous dire avant toute chose!

La trame narrative est un doux prétexte pour s’amuser avec les mots et rire d’une situation loufoque : les animaux de la forêt entendent une conversation “entre les branches” et transmettent maladroitement le message à leurs compagnons. Une rumeur circule alors dans la forêt : une vilaine bête à 4 z’yeux se promène alors qu’il n’en est rien!

J’ai tout de suite été conquise par cette manière de jouer avec le langage et ses fonctions. Un mot en devient un autre dans le fameux “jeu du téléphone”! Les enfants raffolent de ce type d’humour, puisqu’il sont encore dans cette phase d’exploration et de découverte du monde par la langue et ses singularités. On change un mot par un autre à la sonorité similaire et… fous rires garantis! J’adorais le faire avec mes “première année” quand j’enseignais au primaire.

Eh oui! Le langage est source de malentendus. Surtout si chacun y met son grain de sel pour rendre l’histoire encore plus captivante… Parce qu’il n’y a rien comme un récit croustillant, une anecdote rocambolesque pour devenir soudainement le roi de la soirée… ou de la cours de récréation! 🙂

En d’autres mots, cet album permet à nos petits coquins de se familiariser avec le concept de la rime et de comprendre qu’il ne faut pas croire tout ce que l’on raconte! Exercer son libre-arbitre, développer son sens critique, n’est-ce pas un merveilleux apprentissage à faire dès le plus jeune âge?

Activité et astuces d’enseignante

J’ai envie ici de vous proposer quelques questions à poser à vos minis afin de faciliter leur compréhension, car il n’a pas été facile de saisir complètement le sens de  l’histoire pour ma grande fille de cinq ans lors de la première lecture. Et elle est du genre futée et perspicace, je vous assure! 😉

Question 1 et 2 (page titre)

“Qu’est-ce que c’est, une bête? “

“Crois-tu que ça se peut, une bête à quatre yeux; combien as-tu de yeux, toi?”

Question 3 (p. 3)

“Est-ce que l’oiseau a bien compris ce que Sam et Ingrid (les souris) ont dit, tu crois? Pourquoi?”

Réponse attendue : Non, car Sam et Ingrid parlent d’une fête chez Lulu et l’oiseau parle d’une bête qui vivrait chez Lulu. (N’hésitez pas à répéter la conversation des souris en enchaînant avec le message transmis maladroitement par l’oiseau afin de repérer les différences avec votre enfant.)

Question 4 et question 5 (p. 4 et 5)

“Et maintenant, est-ce que le lapin a bien compris ce que l’oiseau lui a dit?” (On peut s’arrêter ici pour garder un certain rythme ou poursuivre avec la question suivante si votre coco est plus vieux ou s’il aime ce type d’intermède pendant la lecture.)

“Qu’est-ce qui a changé lors de la transmission du message? Qu’est-ce qui est pareil? Différent?”

Question 6 (p. 19 et 20)

“À qui appartiennent les quatre yeux dans le noir?” (Toutes les réponses sont possibles! Les plus futés trouveront peut-être qu’il s’agit des animaux ou même de Sam et Ingrid! On accueille le tout avec le sourire dans la voix : “Ah oui, tu crois!?”)

Question 7 (p. 21-22)

Il s’agit plutôt d’une remarque; on insiste avec l’enfant sur le fait qu’à deux, Sam et Ingrid ont quatre yeux (deux et deux font quatre).

Question 8 (p. 25-26)

On demande à nos petits curieux d’identifier le son ” qui est pareil” dans les trois mots suivants : “ici”, “souris” et “biscuit” (le son “i”). On peut faire la même chose en choisissant les pages de notre choix… 😉

Question 9 (p. 29)

À ce moment-ci de l’histoire, on apprend que Sam et Ingrid étaient cachés “à chaque page” du livre. On demande alors à notre mini détective de les trouver avec nous et de chercher les silhouettes des souris dissimulées dans chacune des illustrations! Honnêtement, c’est ce que ma fille préfère de cet album!

Un petit jeu?

On suggère à notre enfant de mimer ou de dessiner “la vraie histoire” (la fête d’anniversaire chez Lulu où chacun apporte son goûter) et “l’histoire déformée” (la bête à quatre yeux qui rôde dans la forêt).

Ou… on joue au jeu du téléphone avec les copains! Évidemment, plus on est de fous, plus on rit, car le message risque davantage de se perdre en chemin d’une petite oreille à l’autre! Vous avez oublié ce petit manège? C’est simple, il suffit de penser à une phrase et la chuchoter à l’oreille de son voisin! Ce dernier en fait de même et, à la toute fin, le dernier participant doit prononcer la phrase à haute voix. Le résultat devient parfois… surprenant!

À faire lors d’une fête d’anniversaire, une réunion familiale ou avec les amis du quartier!

Remarque

Le graphisme dans cet album comporte des bulles de dialogue à la manière des bandes dessinées. Je vous propose de mentionner “qui dit quoi” au cours de la lecture ou tout simplement de pointer l’animal qui parle afin d’éviter toute confusion avec nos tout-petits… L’important, c’est que cela demeure fluide et rythmé!

Bonne lecture et n’oubliez pas de vous faire confiance, car je suis certaine que vos idées pour aborder ce livre ou poursuivre l’aventure dans le plaisir seront excellentes et à l’image de votre petite tribu!

Pascale

Pour vous procurer La Bête à 4 z’yeux avec Les Libraires, c’est ici!

Merci aux Éditions Édito pour le livre offert!

Frida, c’est moi

DSC07741

Tel que promis, je vous reviens avec un album sublime : Frida, c’est moi, de Sophie Faucher et Cara Carmina !

À lire : Une fête haute en couleurs

C’est fou comme les livres peuvent nous toucher chacun à leur manière ! Au-delà de la dimension pédagogique, j’ai vraiment l’impression que le livre “fait pour nous” est celui qui nous parle, qui nous plonge dans la réflexion une fois la dernière page lue… Les albums jeunesse sont merveilleux, autant pour nous, adultes, que pour nos enfants, puisque l’amalgame des illustrations et de l’histoire transmet quelque chose de bien particulier, voire de plus puissant que lorsque nous sommes laissés à nous-mêmes devant un livre “nu” de couleurs ou d’esquisses auxquelles s’accrocher… Du moins, c’est mon humble avis ! 😉 Lire la suite

Mini Loup vit un tourbillon d’émotions

IMG_20171014_074724_421

Par Pascale Clavel

J’ai reçu récemment l’album “Mini Loup vit un tourbillon d’émotions” et je dois dire qu’il s’agit d’un gros coup de cœur! L’auteur, Solène Bourque, a su trouver les mots afin d’illustrer les différentes émotions que vivent les tout-petits dans leur quotidien.

Pourquoi on raffole? Tout d’abord, parce qu’il s’agit d’une approche psychoéducative (clairement établie dès le départ) nous permettant d’accompagner notre enfant dans son développement affectif, certes, mais aussi social, psychomoteur et cognitif! L’enseignante en moi en est immensément ravie, il va sans dire!

Ce qui m’a également accrochée?

Premièrement, les illustrations! Nadia Berghella a créé des personnages-animaux tout mignons à la morphologie variée. Vive la diversité! De plus, les couleurs vives et les nombreux détails, à chaque page, stimulent l’imagination et rend le tout des plus attrayants. Le trait de contour noir fait également ressortir les éléments du dessin, à commencé par les personnages, à la manière des dessins animés 2D de notre enfance… Maman est contente! 😉

Quant à la structure, l’album a un caractère répétitif très apprécié quand on s’adresse à de jeunes loulous. Il y a d’abord une mise en situation encrée dans le quotidien des enfants (repas du matin, départ pour la garderie, visite chez mamie…). On pose ensuite une question au jeune lecteur à savoir quelle émotion a été décrite précédemment. En troisième lieu, on demande directement à notre coco ce qu’il fait quand il vit la joie, la tristesse, la fierté…

Une image “pleine-page” vient ensuite : on voit Mini Loup habité par l’émotion. Le tout est accompagnée, à la page suivante, d’une description originale de cette même émotion. Ce qu’on aime par-dessus tout? Les mots employés plaisent grandement aux tout-petits! Afin de mieux comprendre ce que Mini Loup est en train de vivre, on fait dans la description, la métaphore… La joie devient des petites bulles dans le cœur de Mini Loup, la colère, une sorte de tonnerre qui gronde dans son ventre, la peur, un tambour dans sa poitrine, etc.

Finalement, on offre des pistes de solution pour retrouver le calme et mieux gérer ce qui se trouve dans le petit cœur de nos trésors…

On dénote aussi une musicalité intéressante quand vient le temps de résumer l’émotion abordée. Les onomatopées et les rimes font sensation auprès des minis :

“Grrrr… Grrr… Grrr… Quand je suis fâché, 1,2,3, je dois respirer!”

Ce qui m’amène à parler du graphisme dans cet album ; lorsqu’on décrit l’émotion avec des mots d’enfants, les caractères sont plus gros et aussi, de couleurs différentes afin de capter l’attention du jeune lecteur et de mettre l’emphase sur ce qui risque d’avoir davantage de sens pour lui.

Aussi, comme on aborde plusieurs émotions suivant chacune cette même séquence, il est possible de ne lire qu’une petite partie de l’album chaque jour, question de faire durer le plaisir!

Un concours en collaboration avec les éditions Midi Trente!

Vous aimeriez gagner votre copie de “Mini Loup vit un tourbillon d’émotions”? C’est très simple! Il suffit de :

  • D’aimer la publication Facebook datée du 20 octobre.
  • De la commenter en mentionnant le nom d’une émotion que vous aimeriez aborder avec votre enfant.
  • De partager le concours et d’aimer notre page si ça vous dit!

Pour vous procurer cet album avec Les libraires, c’est ICI !

Bonne chance!

Merci aux Éditions Midi Trente pour m’avoir fait parvenir cet album!