5 romans d’été pour accompagner vos vacances

Quand vient l’été, exit les lectures professionnelles ! Le soleil et les vacances me donnent le goût de me mettre à jour dans des lectures plus légères. Les romans de la collection Lime et citron des Éditions de Mortagne ne me déçoivent jamais. Je préfère de loin les lectures québécoises aux romans étrangers, de par leur contexte d’abord qui s’approche davantage de celui de notre quotidien, mais surtout par le fait que nous avons de grands talents d’ici qu’il vaut la peine d’encourager et de soutenir. J’ai eu la chance de lire trois de leurs nouveautés que j’ai littéralement dévorées et que je vous suggère ! En tout ici, 5 suggestions lecture! Pour vous procurer les romans, il suffit de cliquer sur les images.

1.Les filles préfèrent les salauds (Joanie Mailhot Poissant)

Il est plutôt rare que je m’accroche tellement à un livre de type « Chick lit » que je ne peux littéralement pas m’arrêter. C’est ce qui s’est produit avec ce livre que j’ai lu en 2 jours à peine Habituellement, j’aime prendre mon temps pour les lire, mais la finesse de l’écriture m’a comblée !

L’histoire bien ficelée présente Émilie et Louis-Philippe, deux naufragés de l’amour qui ont vécu chacun de leur côté de nombreux échecs amoureux. Ils se rencontrent un jour de façon inattendue et se promettent de ne plus tomber dans le piège… Louis-Philippe amène aussi une réflexion intéressante à Émilie. Il émet la théorie que les filles choisissent volontairement des salauds au profit des bons gars qui eux, se font constamment mettre de côté. C’est ainsi que les deux amis partageront ensemble leurs histoires.

Nous pouvons suivre les deux personnages en parallèle. Cette façon de faire m’a vraiment accrochée parce que j’avais hâte de connaître la suite. Tout au long de l’histoire, on se reconnaît dans les personnages, par leurs échecs entre autres, qui ressemblent à bien des situations vécues par nos amis ou nous-mêmes, mais aussi parce qu’on connaît tous un bon gars qui mériterait de trouver LA fille parfaite, et la fille qui se retrouve trop souvent avec le mauvais gars… Les personnages ont une vie simple et ils ont une personnalité tellement attachante qu’on ne voudrait que les suivre davantage. J’ai vécu un petit deuil à la fin du livre ! C’est le premier livre de l’auteure Joanie Mailhot Poissant que j’ai lu, mais j’ai hâte d’aller lire ses autres romans !

2.Veuve de chasse (Geneviève Cloutier)


Julia, comme plusieurs d’entre nous, a fantasmé toute son adolescence sur un gars. Elle a maintenant la chance d’être sa blonde, et elle l’idolâtre ! Comme elle habite en Abitibi, il est coutume que les hommes partent chaque année à la chasse. Toutefois, juste avant son départ, Julia entend une conversation entre Roby et son père qui la fait douter quant à l’avenir de sa relation… Pendant les vacances de son chum, Julia décide de se prendre en main pour lui en mettre plein la vue et lui faire comprendre qu’elle est la femme parfaite pour lui ! Par contre, la vie lui réserve des surprises qui vont complexifier ses plans.

Plus l’histoire avançait, plus j’apprenais à détester Roby. J’espérais qu’il réalise à quel point il avait une bonne fille sous les yeux, ou mieux, qu’elle réalise qu’elle méritait vraiment mieux que lui ! À travers ses aventures, notamment dans la soirée annuelle de danseurs Veuve de chasse, on peut très bien se mettre à sa place et vivre certains fantasmes ! 😉

Bonne nouvelle ! Deux suites viendront cet automne! Il s’agit des versions de Sandrine et Laurence, deux filles qui ont passé la soirée aux danseurs avec Julia, et qui n’avaient guère une vie amoureuse plus palpitante…  Ces deux livres seront écrits par d’autres autrices dotées d’un grand talent : Annie Lambert (série Bien roulée) et Marie-Millie Dessureault (série On flushe… pis on recommence). La trilogie à trois auteures risque d’être très intéressante…

3. et 4.Sœurs (encore) désespérées – Caroline Langevin
Éditions de Mortagne

Caroline Langevin nous présente, de son côté, la suite de Sœurs désespérées. Si vous n’avez pas lu le premier tome, je vous présente sommairement le premier livre. Pour les autres, vous pouvez directement passer au troisième paragraphe.

Stéphanie est une romantique. Elle rencontre celui qu’elle croit être son prince charmant et ils décident de se marier alors qu’ils se connaissent à peine. La situation est absurde pour Éloïse, la sœur de Stéphanie. Elle décide alors par tous les moyens de tenter de prouver à sa sœur que ce n’est pas le bon gars pour elle. Toutefois, ce garçon aussi attentionné (et riche en plus) semble parfait, ce qui rend la situation complexe pour Éloïse qui se lie avec le frère du futur marié pour tenter de saboter le mariage…

Tout continue d’aller vite pour Stéphanie. Après le mariage, elle est déjà prête à avoir un bébé. Malgré ses essais qui débutent, elle mettra tout en œuvre pour que ce soit possible, allant même à consulter en infertilité. Chaque déception prend des tournures dramatiques et rien n’est laissé au hasard. De son côté, Éloïse file le parfait bonheur avec Édouard. Elle aimerait pouvoir partager son bonheur avec les autres, mais dès qu’elle se sent prête à l’annoncer à sa sœur, ce n’est jamais le bon moment… De son côté, Trish, la belle-mère, qui lui avait déniché un emploi, n’est toujours pas plus agréable. Elle continue de contrôler Éloïse le plus possible, en ignorant toujours la relation qu’elle entretient avec son fils.

Si vous avez aimé le premier tome, le deuxième vous séduira aussi ! Vous retrouverez les traits particuliers de chacune des sœurs. Le lien qui les unit dans leurs différences est touchant et donne lieu à des situations hilarantes. À la fin de l’histoire, vous réclamerez vous aussi un 3e tome à cette série afin de nous permettre de voir évoluer davantage les personnages et leurs relations.

Sur mon 31 (Annie Lemieux)

Lorsque Victoria fête ses 31 ans, elle réalise qu’elle n’est pas rendue où elle le souhaiterait dans sa vie. L’homme avec qui elle partage sa vie ne veut pas d’enfants alors qu’elle se sent prête à fonder une famille. Comme le temps presse, elle décide de le laisser et ses amies lui organisent un cadeau pour le moins particulier : 31 dates pour les 31 jours du mois de juillet ! À travers tous ces rendez-vous, elle trouvera certainement le bon gars pour elle !

Les 31 rendez-vous permettront surtout à Victoria de vivre une expérience enrichissante sur le plan humain. Cela lui permettra de recadrer ses perceptions et ses valeurs. À travers ces rendez-vous, elle rencontre aussi son voisin qui pourrait être un candidat idéal. Le mois de juillet en est clairement un de réflexion pour elle qui lui permettra de grandir.

À la lecture de ce roman, je trouvais Victoria chanceuse d’avoir ce type d’expérience. Qui a la chance de rencontrer autant d’hommes différents en si peu de temps ? Cette prise de conscience lui permettra de faire face à ses vraies priorités et à modifier un peu sa ligne de pensée…

Sur mon 31 est un excellent roman que je recommande à tous.

Note : J’ai reçu ces livres en cadeau de la part de l’éditeur, mais sachez que nous ne présentons que nos coups de cœur sur Un Autre Blogue de Maman.

Marie-Éve Shank
Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email