Le roi Ostrid ou l’instinct de survie T.1 et T.2

Par Marie-Eve Shank, enseignante

Dernièrement, j’ai eu la chance de lire les deux tomes de Matilda Taupee Fortune et j’ai bien aimé!

Dans “Le roi Ostrid ou l’instinct de survie T.1”, l’univers est divisé en neuf mondes qui, pour la stabilité du Tout, ne peuvent communiquer ensemble. Odin, dieu tout-puissant, y veille jalousement. Dans le royaume de Midgard, une prophétie annonce au roi Didrik la mort imminente de son fils Osfrid. Cette mort ne serait toutefois pas sans conséquence. Elle menacerait littéralement l’équilibre de leur monde. La santé d’Osfrid se détériore peu à peu. Cet homme superbe sent que sa santé décline et n’en peut plus. Il ne veut pas finir sa vie dans la souffrance alors il tente de se suicider.

Il se fait alors secourir juste à temps et entame le périple de sa vie avec ceux qui l’ont sauvé. Au cours de cette aventure, ils devront, entre autres, traverser le royaume des morts. Mais les Dieux rendront la traversée des plus complexes. Cette traversée si importante pour l’équilibre…

Dans “Les écrous du temps percé, partie 1” (le tome 2), le dieu Loki surveille de près la vie de Marie-Élise Duchet et de sa famille. On comprend au fil des pages le lien qui les unit et celui qui divise Osfrid et Gisela. Tous veillent sur le prince Eivind pour qui tous les espoirs sont permis.

Les romans fantastiques s’adressent généralement à un public d’habiles lecteurs. Ce n’est pas d’emblée les romans que je choisis. 😉 Malgré le fait que j’ai trouvé un peu difficile de bien comprendre l’univers des personnages, la trame de fond de l’histoire est très bien ficelée et permet de se retrouver rapidement. Il n’y a pas trop de détails qui pourraient compromettre la compréhension. Dans ceux-ci, j’ai apprécié le fait que le vocabulaire soit assez accessible et que la longueur des livres soit tout à fait raisonnable.

Dans le deuxième roman, on y retrouve des parallèles entre le côté fantastique du premier roman et des repères spatio-temporels de notre ère comme la ville de Montréal et ses différents lieux. L’histoire de Marie-Élise Duchet et de sa famille se passe à Montréal, en 2009, mais on suit en même temps ce qui se passe au royaume de Midgard. Ces allers-retours m’ont raccrochée encore plus à l’histoire alors que j’avais bien hâte de poursuivre les aventures. Ce sont d’excellents livres pour les adeptes de romans fantastiques… ou pour ceux qui veulent s’y initier!

Marie-Éve Shank
Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *