Noël, les traditions, la magie…

freestocks-org-172972“Quand j’étais petite, j’avais une gardienne aux cheveux argentés et soyeux. Quand elle m’asseyait sur ses genoux, j’observais avec fascination la peau mince comme du papier, presque translucide, de ses bras doux et plein de rides que le temps avait creusés. Elle avait honte d’être vieille, honte de son âge, alors que moi, je ne l’aurais pas souhaitée autrement. Elle s’appelait Thérèse. C’était ma grand-tante et elle a pris soin de ma sœur et moi jusqu’à ce que nous soyons prêtes à affronter l’école et le monde des grands.

Un peu avant le « vrai » Noël, il y avait « le Noël de Thérèse ». Elle vivait seule dans son logement de la rue Salaberry, à Valleyfield, avec ses moineaux gris, ses mésanges et ses écureuils apprivoisés qu’elle nourrissait de miettes de pain et de noix beaucoup trop chères.”

Lire la suite sur Ta Tribu!