Les minis au musée Stewart

Loulou et moi avons quitté notre Sherbrooke habituel et sommes allés en expédition à Montréal au musée Stewart, sur la belle Île Sainte-Hélène. Nous avons eu un accueil plus que chaleureux et avons bénéficié des informations captivantes et de l’accompagnement de notre guide Geneviève. Habituellement, il y a plus de monde au musée, mais nous avons eu le petit privilège d’y aller en semaine à titre de médias… Mercii! 🙂 Lire la suite

5 marchés de Noël vraiment magiques

La saison des marchés de Noël bat son plein! Une belle diversité s’offre à nous pour fouiner, nous gâter et nous imprégner de cette ambiance délicieusement sucrée… Il flotte une odeur de cannelle et de vin chaud, vous ne trouvez pas?

Voici 5 marchés qui ont piqué la curiosité des membres de l’équipe d’Un Autre Blogue de Maman!

1.Le Salon des Artisans Récupérateurs

Pour une treizième fois cette année, un marché d’artisans dont les trouvailles et créations sont toutes composées d’au moins 75% de matières recyclées. Une belle façon de faire notre part pour la planète tout en répondant à notre envie de choyer une personne chère. J’ai vu quelques photos de ces créations et laissez-moi vous dire que plusieurs choses m’ont fait de l’œil et semblent d’excellente qualité! Parce que oui, écologique peut aussi rimer avec magnifique… Lire la suite

Cadeaux gourmands pour Noël…

rawpixel-com-445788Je suis une épicurienne, vraiment. Je sais que ce mot a quelque peu perdu de sa saveur, puisqu’utilisé un peu pour tout et pour rien, mais sachez que depuis toujours, j’ai l’appel des plaisirs simples imprimé dans mon code génétique… En voyage, mes copines me taquinaient sans cesse, car je devais goûter à tout ce qui sortait de l’ordinaire (ou pas!), à tout ce qui se présentait, et ce, avec une urgence déconcertante. Et ce n’était pas toujours pour des plaisirs gourmands, parfois, c’était une expérience au musée, un arrêt improvisé sur une terrasse, un bain de soleil sur une pelouse invitante… Lire la suite

Cokluch a 10 ans!

Cokluch_Mini_0749_previewLa ligne québécoise de vêtements et accessoires Cokluch pour femmes et enfants fête ses 10 ans cette année! Vous en avez peut-être entendu parler? Étiez-vous au courant qu’en plus de la collection automne-hiver qui fait déjà rêver, Cokluch lance une collection exclusive juste à temps pour les fêtes? Dès la fin octobre, soyons prêtes à fondre pour un look des plus chics, car ce pur bonheur pour coquettes averties prendra fin dès épuisement des stocks! Folles-furieuses consommatrices de beau, de magnifique et de sublime, c’est bien à vous que je m’adresse!

J’imagine que, si vous êtes comme moi, même avec de jeunes minis à dorloter, vous avez parfois (souvent?) envie d’y aller avec la totale et de vous faire toute belles. Que ce soit pour affronter une journée de boulot avec élégance ou tout simplement pour être vêtues de wow des pieds à  la tête lors d’une soirée mondaine ou d’un rassemblement familial, j’ai la ferme impression que la collection du moment de Cokluch saura vous charmer!

Un tissu ligné exclusif fait à Montréal (comme plus de 50 % de leur matière première), un magnifique imprimé de grues japonaises, un motif hibou sur fond de nuit, des textures à la fois chics et enveloppantes, des contrastes bien dosés… Et que dire des manteaux de tweed noirs et blancs et de la nouvelle gamme de sacs à main?!

Quand j’ai eu vent de l’événement de Cokluch en septembre (défilé extraordinaire et exposition-photo), je me suis dit : “Tiens, voilà une bien charmante nouvelle pour nos lectrices branchées amoureuses de la mode ET du “fait local!”

Même si je suis de celles qui affectionnent particulièrement les vêtements aux couleurs vives et au look “chargé”, je suis rapidement conquise par les créations de designers qui caressent l’œil à la manière d’œuvres d’art qui séduisent par leur originalité et leur unicité… J’aime porter ce qui a été savamment mûri et étudié; je suis une consommatrice de coups de cœur quand on parle vêtements et je préfère nettement avoir deux ou trois morceaux qui me transportent de joie chaque fois que je les enfile plutôt que d’accumuler des items sans saveurs ni histoire dans mes tiroirs…

Mais là, je cesse de vous faire languir et je vous montre ce qui a le plus retenu mon attention dans la collection automne-hiver 2017-2018! Parce que, pour commencer, gâtons-nous d’abord avec les yeux… Et parce que,  tout comme un magnifique tableau, un vêtement de designer, c’est une affaire de désir…

Le morceau qui me subjugue...

Le morceau qui me subjugue…

Celui qui m'a charmé au premier coup d'oeil...

Celui qui m’a charmée au premier coup d’œil…

Un col tout chaud pour coquettes mignonnettes...

Un col tout chaud pour coquettes mignonnettes…

Et, vous savez quoi ? La collection Cokluch Mini pour les 2 à 6 ans est tout à fait craquante… puisque que vous pourrez coordonner textures et couleurs avec la tenue de vos trésors, question de briller un peu plus avec la prunelle de vos yeux…

LA robe pour fille d'amour...

LA robe aux accents vintage pour fille d’amour…

Le look de petit monsieur qu'on aime tant...

Le look de petit monsieur qu’on aime tant…

Un petit duo bonnet et col tout chaud...

Un petit duo bonnet et col tout chaud…

Et puis, simplement parce que je vous aime, je termine ce délectable supplice en titillant la diva qui sommeille en vous avec cet aperçu de la collection exclusive qui sera là fort bientôt (à la boutique Cokluch et en ligne seulement)!

Simplement parce qu'on est fabuleuses...

Simplement parce qu’on est fabuleuses…

Ce qu’il faut savoir…

Un concours d’un chic fou!

Voici un magnifique prix signé Cokluch, juste pour vous, chères lectrices d’Un Autre Blogue de Maman! Surveillez bien la publication Facebook du 13 octobre affichant cette photo afin de remporter ce superbe col aux teintes minérales pour votre mini (d’une valeur de 32$)! Du beau et du doux : de quoi affronter avec style le temps frais qui s’installe ! Bonne chance!

Crédit-photo : Cokluch

Cokluch_Mini_1128

Noël, les traditions, la magie…

freestocks-org-172972“Quand j’étais petite, j’avais une gardienne aux cheveux argentés et soyeux. Quand elle m’asseyait sur ses genoux, j’observais avec fascination la peau mince comme du papier, presque translucide, de ses bras doux et plein de rides que le temps avait creusés. Elle avait honte d’être vieille, honte de son âge, alors que moi, je ne l’aurais pas souhaitée autrement. Elle s’appelait Thérèse. C’était ma grand-tante et elle a pris soin de ma sœur et moi jusqu’à ce que nous soyons prêtes à affronter l’école et le monde des grands.

Un peu avant le « vrai » Noël, il y avait « le Noël de Thérèse ». Elle vivait seule dans son logement de la rue Salaberry, à Valleyfield, avec ses moineaux gris, ses mésanges et ses écureuils apprivoisés qu’elle nourrissait de miettes de pain et de noix beaucoup trop chères.”

Lire la suite sur Ta Tribu!