Maman est anxieuse

milada-vigerova-7276

Être Maman quand on a un trouble d’anxiété sévère est un défi.  L’anxiété est paralysante et obsédante et ça peut être une nuisance quand on est parent.  Pour un enfant, le mieux, c’est que l’adulte soit calme.  Mais quelqu’un qui fait de l’anxiété est rarement calme…  Pour ma part, je prends mon rôle de mère très au sérieux et ça génère beaucoup d’anxiété, cette pression. Je suis constamment dans le doute.  Est-ce que je fais la bonne chose? Qu’aurais-je pu faire d’autre pour que ce soit mieux.  Le questionnement est sans relâche. 

Ce qu’il y a de bon dans le fait que je sois anxieuse, c’est que je cherche à être la meilleure possible.  J’essaie de prendre les décisions qui me semblent être les plus positives.  Dans ce sens, je crois que je ne me trompe pas beaucoup.  Bien sûr, je fais des erreurs mais l’anxiété me force à faire du mieux que je peux. L’inconvénient, c’est que je transmets mon anxiété à mes enfants.  Deux de mes trois enfants font beaucoup d’anxiété et je crois qu’ils l’ont apprise par imitation.  Lorsque l’on doute constamment et que l’on se remet souvent en question, les enfants le sentent.  Sans le vouloir, on refile nos craintes à nos enfants et ils apprennent ce comportement.  Des fois, je leur dis des choses et je les stresse.  Sans le vouloir.  Je ne m’en rends pas toujours compte.  C’est ça le problème avec l’anxiété.

C’est tellement envahissant que ça module tous mes comportements et, la plupart du temps, je ne m’en aperçois pas. C’est en moi.  Et même si je prends des médicaments pour l’apaiser, il y en a toujours.  Ce que les médicaments m’évitent, ce sont les crises.  Les excès d’anxiété.  Mais j’en fais depuis tellement longtemps, que ma personnalité en est empreinte et je la lègue, malheureusement, aux enfants.

Je ne crois pas être une moins bonne mère parce que je fais de l’anxiété.  Je suis une mère, tout simplement, avec mes qualités et mes défauts. J’ai une belle relation avec mes enfants, et ça, ça vaut de l’or.  Lorsque mes crises m’ont fait faire une dépression, ce fut dramatique.  Maintenant que c’est contrôlé, c’est mieux pour mes enfants et plus vivable.  Et avec mes enfants qui en font, je leur donne mes stratégies que j’ai acquises avec le temps pour calmer cette anxiété.  La méditation et l’écriture d’un journal aident beaucoup.  D’ailleurs, ma fille aînée en tient un et je crois que ça lui fait du bien.

Il y a toujours la possibilité de bien vivre malgré cet handicap.  L’important c’est de se connaître…

Portrait d’une passion

photo Marie et Alizée

Si je me fie à toutes ces belles photos de pousses vertes, de légumes en devenir et de petites mains dans la terre qui circulent sur les réseaux sociaux, je suis pas mal certaine que notre portrait de maman d’aujourd’hui vous intéressera!

Il s’agit de Marie-Lou, une passionnée du jardinage! Mais attention, ce qui m’étonne, me renverse, me jette sur le derrière, c’est qu’elle arrive à faire tout ça en plus de son job à temps plus que plein et ses trois adorables enfants (dont l’un vient tout juste de franchir le cap du 1 an…)!

Comme quoi, le jardinage, ça apaise vraiment… Ça nous calme la petite boule du stress! Il faut donc voir ça comme du temps bien investi, quelque chose que l’on fait d’abord pour soi plutôt que de le classer du côté des “choses à faire en plus de tout le reste”. Du moins, c’est ce pourquoi Marie-Lou aime autant ça! Et aussi parce que ça lui permet de nourrir ses trois petits gourmands qui, comme bien des cocos, ont un féroce appétit!

Je dois toutefois vous avouer qu’avant de parler avec Marie-Lou, je percevais le projet-jardin-avec-fille comme étant une entreprise compliquééééée! Un peu comme quand je yeute du coin de l’œil les livres de cuisine à la mijoteuse (il me semble que ça  a l’air d’un “paquet de troubles”)? Mais, vous allez voir, quand on choisit ce qui nous tente (une chose à la fois hein?), c’est plutôt chouette! Lire la suite

Liliane, maman entrepreneure!

fête arts plastiques

Crédit : page Facebook de Trésor de fêtes

Vous vous souvenez, en novembre, on vous avait présenté Caroline, notre maman étudiante! On a fait une petite pause pour Noël, mais on vous revient avec un autre portrait de mère extraordinaire-merveilleuse-fabuleuse aujourd’hui!

Il s’agit de Liliane, notre maman entrepreneure qui a tenté le tout pour le tout et qui s’est lancée en affaires avec Trésor de fêtes, un service de planification de fêtes d’enfants, mais aussi de toutes sortes de parties (shower de bébé, baptême, graduation de garderie, fête d’anniversaire d’adulte ou tout ce qui mérite d’être souligné avec ceux qu’on aime!).

Je dois vous avouer bien humblement qu’avant de tomber amoureuse de son entreprise, j’ai littéralement été charmée par la personne derrière le concept! Alors que je cherchais des idées pour Un Autre Blogue de Maman, j’ai vu passer une pub sur mon fil d’actualités, j’ai fait “wow!” et je l’ai contactée to de go! Simple comme ça! Lire la suite

yvl081tvnva-worthy-of-elegance

Caroline, maman étudiante!

Je me rends compte qu’être une mère, je n’ai jamais vraiment su ce que ça voulait dire. Peut-être que oui, en fait, mais c’était une définition assez simple, une sorte de caricature où je m’imaginais en train de faire des muffins tout en ayant une carrière excitante et digne d’approbation sociale… Un mirage, tout simplement.

Il y a autant de façons d’être mère qu’il y a de femmes. Personne n’est unidimensionnel. Je ne connais aucune véritable mère indigne ni aucune mère parfaite. Je ne connais également aucune femme qui se réalise entièrement en faisant des biscuits et en congelant ses recettes à la mijoteuse tout comme je n’en connais aucune qui ne souhaite jamais retirer son uniforme de travail pour s’habiller en mou et jouer par terre avec ses enfants. Même les mères à la maison de mon entourage trouvent une façon de donner ailleurs, d’apprendre et de relever des défis intellectuels… Lire la suite