Maman est anxieuse

milada-vigerova-7276

Être Maman quand on a un trouble d’anxiété sévère est un défi.  L’anxiété est paralysante et obsédante et ça peut être une nuisance quand on est parent.  Pour un enfant, le mieux, c’est que l’adulte soit calme.  Mais quelqu’un qui fait de l’anxiété est rarement calme…  Pour ma part, je prends mon rôle de mère très au sérieux et ça génère beaucoup d’anxiété, cette pression. Je suis constamment dans le doute.  Est-ce que je fais la bonne chose? Qu’aurais-je pu faire d’autre pour que ce soit mieux.  Le questionnement est sans relâche. 

Ce qu’il y a de bon dans le fait que je sois anxieuse, c’est que je cherche à être la meilleure possible.  J’essaie de prendre les décisions qui me semblent être les plus positives.  Dans ce sens, je crois que je ne me trompe pas beaucoup.  Bien sûr, je fais des erreurs mais l’anxiété me force à faire du mieux que je peux. L’inconvénient, c’est que je transmets mon anxiété à mes enfants.  Deux de mes trois enfants font beaucoup d’anxiété et je crois qu’ils l’ont apprise par imitation.  Lorsque l’on doute constamment et que l’on se remet souvent en question, les enfants le sentent.  Sans le vouloir, on refile nos craintes à nos enfants et ils apprennent ce comportement.  Des fois, je leur dis des choses et je les stresse.  Sans le vouloir.  Je ne m’en rends pas toujours compte.  C’est ça le problème avec l’anxiété.

C’est tellement envahissant que ça module tous mes comportements et, la plupart du temps, je ne m’en aperçois pas. C’est en moi.  Et même si je prends des médicaments pour l’apaiser, il y en a toujours.  Ce que les médicaments m’évitent, ce sont les crises.  Les excès d’anxiété.  Mais j’en fais depuis tellement longtemps, que ma personnalité en est empreinte et je la lègue, malheureusement, aux enfants.

Je ne crois pas être une moins bonne mère parce que je fais de l’anxiété.  Je suis une mère, tout simplement, avec mes qualités et mes défauts. J’ai une belle relation avec mes enfants, et ça, ça vaut de l’or.  Lorsque mes crises m’ont fait faire une dépression, ce fut dramatique.  Maintenant que c’est contrôlé, c’est mieux pour mes enfants et plus vivable.  Et avec mes enfants qui en font, je leur donne mes stratégies que j’ai acquises avec le temps pour calmer cette anxiété.  La méditation et l’écriture d’un journal aident beaucoup.  D’ailleurs, ma fille aînée en tient un et je crois que ça lui fait du bien.

Il y a toujours la possibilité de bien vivre malgré cet handicap.  L’important c’est de se connaître…

Catherine Gauthier

Catherine Gauthier

Durant les cinq dernières années, j’ai eu de graves problèmes de santé mentale qui m’ont forcé à m’arrêter. J’ai toujours eu le désir d’écrire mais c’est après ces mauvais épisodes de ma vie que j’ai senti le besoin de le faire.C’est pour cette raison que je suis la fondatrice de deux blogues dont La vie, la vie, où je parle de mes problèmes de santé mentale et Mon blogue-réalité, où je parle de ce qui me passionne au quotidien.Cela me fait plaisir de collaborer au blogue de Fit Hippie.
Catherine Gauthier

Les derniers articles par Catherine Gauthier (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Une réflexion sur “Maman est anxieuse

  1. DC dit :

    J’ai justement écouté l’émission Banc public aujourd’hui où on abordait l’anxiété et la panique. Les personnes interwiewées et des professionnels-les de la santé mentionnaient qu’une thérapie cognitive et comportementale aident énormément les gens aux prises avec cet état.

Les commentaires sont fermés.