La tribu qui pue

stencil.blog-post-feature (5)Un livre, une activité

“Connaissez-vous la tribu qui pue”?

Nous, oui et on l’a adoptée à la maison! Je vous le jure; depuis que j’ai présenté ce livre à ma fille, je pense qu’on l’a lu au moins mille fois… et nous en avons fait l’acquisition depuis trois jours seulement!

C’est, sans contredit, un grand classique en devenir! 

Étonnamment, cette petite merveille signée Elise Gravel n’a pas été illustrée par la célèbre autrice pour la jeunesse. Toutefois, vous serez vite conquis par ces “petits tout nus” créés par nulle autre que Magali le huche! Honnêtement, je trouve que c’est le mariage parfait!

Qui, entre la mère et la fille, aime le plus cette histoire d’enfants libres et sauvages (Rousseau, quand tu nous tiens!) qui font la fête toute la journée dans la forêt? 😉 Loin des adultes et de leurs sempiternelles ritournelles, ces petits coquins champions de l’autonomie se débrouillent comme des as pour trouver de la nourriture, fabriquer des jouets et, surtout, s’amuser comme des petits fous!

Pourquoi on l’appelle la tribu qui pue? Eh bien, vous l’avez deviné, c’est qu’ils ne se lavent jamais puisqu’aucun adulte n’est là pour les sommer de prendre un bain.

“Mais on s’en fout qu’ils puent parce que personne n’est là pour les sentir, à part les animaux!”

La “méchante”, Yvonne Carré, est tout simplement truculente! C’est la directrice de l’orphelinat du village (et la maîtresse d’école) et son plan diabolique consiste à attirer la tribu qui pue dans son “épouvantable” machine à laver les enfants! Une sorte d’Hensel et Gretel réinventé!

Elle usera de stratagèmes divers pour les amener jusqu’à elle, dont la tactique ultime : préparer une fête avec des pizzas, des bonbons, un poney nommé Hubert et un énorme gâteau au chocolat avec des figurines Pokemon sur le dessus…

Arrivera-t-elle à ses fins? Comment la tribu qui pue se débrouillera-t-elle cette fois-ci? Je ne vous en dis pas plus!

J’ai réellement craqué pour cette dichotomie adulte, enfant! L’autrice s’est amusée à mettre en évidence l’absurdité du monde adulte telle que perçue par les enfants. Pourquoi doit-on prendre un bain? S’habiller? Aller à l’école? La tribu qui pue, elle, arrive très bien à subsister, s’amuser et même à apprendre à lire sans tous ces éléments liés à la socialisation… Je vous le dis, c’est tout simplement hilarant!

J’ai également choisi cet album pour l’intégrer à notre série #écoresponsable, car les enfants de la tribu qui pue font du compost, du recyclage et sont des exemples de simplicité volontaire… Ils font même la fine bouche devant la montagne de joujoux offerts par Yvonne Carré pour les piéger! Ils n’en ont nullement besoin; leur ballon de soccer fabriqué avec un vieux sac d’oignons rempli de feuilles mortes fait très bien l’affaire!

Une activité

Il y aurait tellement de choses à faire avec nos cocos! Tout d’abord, je vous invite à poser la question suivante à vos enfants avant même de débuter la lecture :

“Dites-moi, quelle est la différence entre les adultes et les enfants?”

Vous aurez sûrement droit à des réponses vraiment comiques de leur part! Ma fille, elle, m’a dit que les adultes devaient travailler et les enfants, non! Et que c’était les grandes personnes qui faisaient la vaisselle!

Après avoir lu l’album, pourquoi ne pas fabriquer un jouet avec des objets “recyclés”? Je vous met un site génial avec plein d’idées créatives juste ici ! Et… si vous faites une petite recherche Pinterest, mon petit doigt me dit que vous trouverez votre bonheur!

Je vous garde d’autres idées d’activités pour plus tard, car je vous parlerai de ce livre à nouveau lorsque je vous présenterai ma liste de lecture sur le thème de l’environnement…

Pascale xx


La tribu qui pue, Elise Gravel et Magali Le huche, Éditions la courte échelle, classé 6 à 9 ans

tribu cover

 


 

Pascale Clavel

Pascale est la maman de « Princesse-Petit-Chat» (4 ans) et de "Bébé-P'tit-Loup-d'Amour". Avant d'être leur maman, elle était enseignante de français et de littérature, mais elle a aussi eu de précieux moments avec les plus petits, à l'école primaire. Les mots et elle, c'est une grande histoire d'amour qui a officiellement pris son envol sur les bancs de l'Université de Montréal, en création littéraire...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *