8 livres merveilleux pour les 0-5 ans

Les fêtes ne sont pas loin derrière nous et voilà que je vous reviens avec d’autres petits bijoux littéraires pour vos petits chats. C’est que des trésors, il y en a qui nous tombent entre les mains comme ça, sans crier gare… J’ai eu d’ailleurs de fabuleux, que dis-je, de précieux moments d’émerveillement durant mes vacances avec des albums qui m’ont littéralement renversée. Parmi eux, six titres sont des finalistes du Prix des libraires du Québec dont je suis encore fière partenaire cette année. Mes loulous et moi, on vous les recommande chaudement. Vous allez peut-être même reconnaître certaines de mes suggestions de cet automne… Bonne (re)découverte !

1- La corde à linge, Orbie, éditions les 400 coups, dès 3 ans (âge recommandé par UABDM), finaliste du Prix des libraires du Québec

C’était l’une de mes suggestions du 12 août et voilà que ce titre se taille une place dans la liste des finalistes du Prix des libraires du Québec ! Inutile de vous dire que j’étais très heureuse, car cet album est vraiment hilarant.

Réal habite dans un duplex, tout en haut d’un dépanneur. Il aime bien descendre en trombe l’escalier qui s’ouvre sur la cour arrière, et surtout, tirer sur le nœud de la corde à linge… Jusqu’au jour où il y reste accroché ! (On devine l’époque à l’aide des illustrations fort sympathiques; nous sommes dans les années soixante-dix.)  Réal a beau appeler sa mère, elle ne l’entend pas. Un dilemme l’habite alors : laisser tomber ses précieux trente sous pour agripper le nœud de sa deuxième main ou… risquer la chute imminente dans la pelouse!

Parfois, faire des “erreurs” est une source incommensurable d’apprentissages…

2- Simone sous les ronces, Maude Nepveu-Villeneuve, Sandra Dumais, éditions Fonfon, dès 4 ans (âge recommandé par UABDM), finaliste du Prix des libraires du Québec

Encore l’une de mes suggestions du 12 août! Ce livre est tout simplement merveilleux afin d’aborder l’anxiété avec nos enfants. En effet, Simone, la jeune héroïne, compare son anxiété à des ronces qui entourent son corps et la serrent. Cela lui arrive fréquemment, surtout en classe. Heureusement, son enseignante, figure douce et bienveillante, sait la rassurer avec chaleur et humour et développe certaines astuces pour combattre les ronces de la petite fille anxieuse.

Une belle façon d’amorcer la discussion sur les peurs, le stress ou l’anxiété en leur donnant une forme concrète que l’enfant pourra apprendre à maîtriser symboliquement grâce à la visualisation.

3- Objets perdus, Cécile Gariépy, Éditions de la Pastèque, dès la naissance (âge recommandé par UABDM), finaliste du Prix des libraires du Québec

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de ce petit album sans texte et tout carton trop chouette pour les petites mains. On peut s’amuser à inventer l’histoire et rire avec les personnages animaliers qui ne cessent de dérober des objets aux deux enfants qui se préparent pour l’école. Plongés dans la routine quotidienne avec des objets familiers de la maison, les tout-petits se laisseront divertir avec ces illustrations aux formes simples et aux couleurs franches, tout en mouvements.

4- Superlumineuse, Ian de Haes, Éditions Alice, dès 3 ans (âge recommandé par UABDM), finaliste du Prix des libraires du Québec

Les illustrations de cet album sont lumineuses à souhait, vous vous en doutez bien… Les couleurs chaudes (lorsque la petite Nour est heureuse) et les nombreux traits de crayons ajoutent une grande richesse au niveau des textures et de l’ambiance ensoleillée ainsi créée.

Nour est une enfant qui brille comme un soleil depuis sa naissance. Il s’agit d’une  sorte de pouvoir, mais lorsqu’elle vit son premier jour d’école, elle attire l’attention et provoque même un peu de jalousie… Elle préférerait être comme tout le monde, finalement et tente d’éteindre “sa lumière intérieure”. Jusqu’au jour où sa petite sœur pleure parce qu’elle a peur dans le noir la nuit… Elle va vite la réconforter. Le lendemain, une surprise l’attend : sa lumière est devenue contagieuse !

Une belle façon d’expliquer à nos enfants que leur couleur particulière, leur gentillesse et leurs talents méritent d’être partagés et mis au profit des autres pour continuer à briller. Leur unicité est leur force et permet d’aider ceux qui les entourent tout en faisant d’eux des êtres agréables et intéressants à côtoyer. Il faut donc continuer d’entretenir cette petite flamme intérieure que je compare un peu à la confiance ou à l’estime de soi…

5- Palmir, Gilles Baum, Amandine Piu, Éditions Amaterra, 2 ans et plus (âge suggéré par UABDM), finaliste du Prix des libraires du Québec

Palmir est un petit dragon vivant et créatif, qui se promène avec sa petite valise afin d’affronter le monde qui l’entoure, y évoluer et s’amuser… Jusqu’au jour où il entre à l’école, valise sur le dos, afin de faire face à cette ultime étape. Puis, vient l’amitié, ce beau cadeau de la vie qui nous permet d’avancer sans autre bagage que celui de la promesse d’une main tendue pour affronter les obstacles et vivre de grandes joies.

Je vois un peu cette petite valise comme l’objet transitionnel dont les enfants ont tant besoin afin de vivre de nouvelles situations. À un certain moment, on s’en détache ou on n’y revient qu’occasionnellement, parce que les amis nous permettent à eux seuls de nous sentir en sécurité et confiants.

6- Pleine lune, Camilla Pintonato, Éditions Comme des Géants, 2 ans et plus (âge recommandé par UABDM), finaliste du Prix des libraires du Québec

Lorsque j’ai présenté mes nouveaux livres à ma fille, je lui ai demandé de choisir celui qu’elle aimerait lire en premier et elle a jeté son dévolu sur celui-ci ! Je comprends pourquoi, car ma belle Chacha aime les univers magiques, lumineux et féeriques. Elle entretient un monde intérieur extrêmement créatif et fantaisiste.

Ici, des petits lapins préparent une grande soirée pour les animaux; le temps s’arrête pour les festivités et tout le monde est convié à la fête de la pleine lune, même les renards, redoutables prédateurs. Une fois le moment venu, les lapins libèrent les lanternes dans le ciel, ce qui offre un spectacle saisissant qui se déploie et qui danse autour de dame la lune, la plus ronde et la plus belle du ciel…

Le texte aux structures simples et tout en rimes en fait un livre agréable à livre à haute voix et les plus jeunes le mémoriseront rapidement et avec plaisir afin de l’apprécier encore et encore…

Ce qui me plaît ici, c’est la notion de trêve. L’idée d’un événement rassembleur qui nous (ré)unit le temps d’une soirée, malgré nos différences…

7- Adélie, Jean-Claude Alphen, Éditions D’Eux, 2 ans et plus (âge recommandé par UABDM)

Vous me connaissez : des livres qui parlent de livres, c’est oui ! Et celui-ci offre une part de mystère  très attrayante grâce aux pages sans texte que l’on se délecte à interpréter afin de deviner ce qui se passe… La seconde force de cet album, c’est la fameuse surprise pour le jeune lecteur alors que l’on découvre que le personnage qui lit en cachette la nuit est nulle autre que la petite truie toute mignonne ! Adélie est donc un animal épris de la lecture et non la petite fille qui apparaît sur la couverture du livre et qui évolue dans cet univers feutré, de page en page !

Un album merveilleux qui nous démontre l’immense attrait que peuvent susciter les livres ainsi que leur pouvoir unique de nous faire rêver et voyager dans le confort de notre chez soi.

8- Tata veut toto, Mathieu Lavoie, Éditions Album, 4 mois et plus, (âge recommandé par UABDM)

Est-ce que la suite de “Toto veut la pomme” est aussi populaire chez nous que la première aventure de ce charmant petit verre de terre ingénieux? Bien sûr que oui ! Dès que j’ai mis ce titre entre les mains de mes enfants, la magie a opéré! Et notez qu’ils ont une grande différence d’âge (2 et 6 ans).

On reprend donc l’histoire là où nous l’avions laissée, alors que la petite fille Didi avale la pomme et… Toto lui-même. Et c’est là qu’un tout nouveau personnage fait son entrée : Tata, la copine de Toto ! Elle inventera elle-aussi des stratagèmes pour libérer Toto du “bedon” de Didi. Ce qui est chouette, c’est qu’il y a quelques clins d’œil à de grands classiques comme le fameux gag de la peau de banane et, aussi, les voyages de Gulliver…

Un incontournable à emprunter ou à avoir absolument dans notre bibliothèque familiale.

Note : J’ai reçu certains livres en cadeau de la part du Prix des libraires du Québec, mais sachez que je ne partage que mes véritables coups de cœur sur Un Autre Blogue de Maman. Merci à la Biblairie GGC pour cette collaboration de toujours!

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email