Ce câlin est pour toi, bébé rempli d’amour…

Par Karine Gravel de Bedon & Bout’chou

Combien d’entre vous ressentez une onde d’amour qui vous traverse et une envie irrépressible de cajoler à la vue d’un nouveau-né? Juste à repenser à leur joli corps potelé, à leur odeur… ah! Je craque! Ils sont faits pour nous séduire et pour qu’on ait envie de les blottir contre nous. Pour les bébés, c’est une question de survie. Ils sont complètement dépendants des gens autour d’eux et les touchers sont une façon de reconnaître qui prend soin d’eux.

Cette semaine, j’avais envie de vous parler de douceur, de proximité, d’amour et de tout le bien-être que le toucher procure.

Le toucher, bien plus qu’un simple geste, nous permet d’exprimer une foule de choses que les mots ne pourraient pas si bien traduire. Il traduit l’amour, la proximité, le lien qui attache deux personnes et tant de choses plus subtiles encore. Pour les bébés, même dès les premiers instants, le toucher est d’autant plus essentiel. Par le toucher rassurant et apaisant de ses proches, le bébé comprend qu’il n’est pas seul et qu’il est en sécurité. Il ne comprend pas encore le sens de vos mots, mais il comprend tellement bien les douces caresses qui l’enveloppent.

Saviez-vous que le toucher est un des premiers sens qui se développe in utero? Il se développe dès la douzième semaine. In utero, il est possible de communiquer avec bébé au moyen de l’haptonomie et lorsqu’il naît, c’est en le prenant qu’il s’attache à vous… et que vous vous attachez à lui!

Tous les petits gestes de la vie quotidienne : le porter, le bercer, le laver, le nourrir sont une source de jaillissement d’hormones d’attachement, nommées prolactine et ocytocine. Un des effets de ce flot d’hormones est une sensation d’enivrement d’amour envers notre petit. Celles parmi vous qui allaitent ressentent cet enivrement lors de l’allaitement, mais les pères qui prennent soin de leur bébé ont aussi l’occasion de ressentir cet élan d’amour.

Le toucher s’installe dans la mémoire affective du cerveau; c’est un bagage pour la vie que vous offrez à travers votre façon de toucher votre enfant. Parce que c’est aussi par le toucher que votre enfant apprend l’estime de soi. Le toucher signifie pour bébé que son corps et sa personne importent et est agréable pour l’autre.

Ce qui me touche (🙄) le plus dans l’univers du toucher, c’est que dès le plus jeune âge de bébé, avant même qu’il n’apprenne à parler ou la discipline, le toucher lui permet de comprendre l’amour qu’il reçoit et cela construit les bases de l’amour et de l’estime de soi. Des gestes si simples qui se répètent du matin au soir (et la nuit aussi…), mais qui font une différence dans la vie de votre enfant.

Rappelez-vous le bien-être que vous procure le moment où un être cher vous enlace dans ses bras : le bien-être, l’apaisement et la confiance ressentis… Alors, n’hésitez plus. Prenez votre bébé, serrez-le contre vous aussi souvent que vous le souhaitez. 🙂

Crédit, photo à la une : freepik

Bedon et bout'chou
Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email