Comment être une femme fatale sans pouffer de rire (la suite!)

g photo

Hier, je vous avais laissés avec quelques principes fondamentaux du soi-disant vademecum de toute séductrice qui se respecte. Continuons donc l’exercice (aussi futile qu’hilarant) qui consiste à faire coller ces précieux conseils à la réalité parentale…

3- “Votre attitude passe aussi par les gestes. Des gestes gracieux, nous l’avons déjà souligné, mais également plutôt lents et mesurés. Votre démarche, par exemple. Rendez-la souple et féline, ne trottinez pas!” ( p.31)

Eiiiichhh! Des gestes “plutôt lents et mesurés”??? Quand nos petits loulous font l’expérience de la gravité dans leur chaise haute ou quand ils s’approchent dangereusement du vase de Chine de tante Armande, laissez-moi vous dire que ça n’est pas trop trop la lenteur ni la mesure qui guident mes pas de déesse grecque vers le potentiel de catastrophe imminente!

D’ailleurs, la seule chose que je “mesure ” à merveille, c’est le temps de réaction requis avant que ma petite terrible two (période qui prend un malin plaisir à déborder dans le three) attrape l’aspirateur assez lourd pour assommer un boeuf parce que tellement “capable tu seule bon!”

Démarche féline? Si on considère le chat-de-salon-paquet-de-nerfs qui se jette inutilement sur des bibittes qui n’existent que dans sa tête, je pense que j’assure amplement!

animated girl reading book gif

Source : Best Animations

4-“À la machine à café, dégustez votre arabica par petites gorgées; d’ailleurs, faites cela avec tous les plats : savourez. Prenez le temps de vivre chaque instant pleinement, déliez vos mouvements.” (p. 32)

Je veux bien délier mes mouvements, mais mon corps ne se rappelle plus comment! Même quand j’essaie de m’étirer après ma cardio-muscu, je fais une liste d’épicerie mentale ou j’évalue combien d’enfants bourdonnants je pourrai gérer à la fête de fille adorée sans être atteinte de spasmes nerveux.

Et puis après, on se demande pourquoi l’entraîneur nous dit de ne pas oublier de respirer!? Ça, c’est de l’étude de marché, les amis!

Pour ce qui est du café, je l’engloutis, je ne le déguste pas (c’est fou comme le format expresso s’apparente à celui d’un shooter).

Quant aux repas que l’on transforme en véritables expériences sensorielles du moment, eh bien, je les planifie à l’avance parce que vous savez sûrement comme moi que rester assise du début à la fin à l’heure du souper relève pratiquement du miracle.

Heureusement, il y a des moments de pause que l’on s’offre, seule ou à deux. Sauf que, je ne sais pas pour vous, mais je trouve ça presque louche d’avoir deux heures devant moi pour vider une assiette…

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email