De belles photos : les conseils de Mélissa Lévesque

2017-02-03 12.16.30-2

Tout récemment, j’ai eu la chance de lire le tout nouveau e-book de Mélissa Lévesque afin d’améliorer mes compétences d’apprentie photographe.

Évidemment, je me qualifie d’apprentie plus-plus, puisque je n’ai jamais suivi de formation pour prendre de belles photos et, depuis que je suis blogueuse, je me rends compte que ce type de compétences prend de plus en plus de place dans mon boulot. Déstabilisée, je suis, car, étant de type perfectionniste avec un brin de fibre artistique, je déteste publier un article qui n’est pas visuellement attrayant!

Sauf que…

Quand on blogue, le temps file et le rythme de publication est parfois rapide. D’autant plus que je suis une maman blogueuse qui a choisi de passer du temps à la maison avec son enfant en plus de son travail. Ce qui veut dire que je dois parfois me résigner à couper quelque part. Et, bien souvent, c’est la photo vraiment wow qui n’a jamais la chance de voir le jour, faute de temps…

Mais je m’améliore, je m’inspire et surtout, je m’amuse comme une petite folle en faisant des clics parfois jubilatoires quand l’occasion se présente!

Le e-book

Lorsque j’ai débuté la lecture de livre de Mélissa Lévesque, fondatrice du site  la Mallette, un blogue s’adressant aux femmes entrepreneures, je me suis dit : “Eukékâ!!! On va enfin me donner des exemples concrets à savoir comment faire de belles photos de nourriture, de livres, de trucs life style…”

Eh bien, vous savez quoi, j’ai été étonnée de constater que ce n’était pas le but de cet outil et… c’est tant mieux! Pourquoi? Parce que Mélissa nous explique que, pour qu’une photo soit réussie, elle doit d’abord nous ressembler et être originale. Alors pas le choix de trouver ce qu’on aime vraiment et de se lancer!

Ma lecture du moment, par les fondatrices de @tplmoms! J’ai très hâte d’en savoir plus! Un thème qui me touche profondément : la santé mentale chez les femmes. Anxiété, dépression… Des mots qui font sourciller, qui font parfois peur, mais qui font tellement partie de la réalité de plusieurs mères, de plusieurs femmes. Parfois, on garde silence, on a encore peur du jugement, alors que ça ne devrait pas être vu autrement que comme n’importe quel mal physique! On s’en met beaucoup sur les épaules, on veut performer et, en même temps, soigner le corps et le coeur de nos enfants… Et on s’oublie… On se perd de vue, on est ailleurs … Et vous, est-ce qu’un de vos proches a déjà souffert de dépression? #maladiementale #depression #anxiete #livre #lecture #blogueuses #maternite #maman #mom #feminite

Une publication partagée par Un autre blogue de maman (@unautrebloguedemaman) le

Je n’ai d’ailleurs pas ressenti qu’elle nous poussait à atteindre des objectifs de pros, parce qu’au fond, bloguer, ce n’est pas être photographe professionnelle non plus…

Ce qui a retenu mon attention

Évidemment, Mélissa aborde beaucoup de choses susceptibles de nous aider à améliorer nos photos comme parents, instagrammeuses ou tout simplement comme utilisatrices (adeptes?) des réseaux sociaux.

Toutefois, ce qui a le plus retenu mon attention, c’est de faire en sorte que nos photos “racontent une histoire” et la bonne!

Confession : j’ai fait plusieurs bancs d’essai sur le blogue et je n’étais jamais totalement satisfaite des photos qui les accompagnaient. Parfois, j’utilisais des images de type plus “commerciales” en pensant que le but était de présenter les produits que j’affectionnais particulièrement, mais ça ne semblait pas toujours avoir les effets escomptés.

D’autant plus que je me suis fait prendre au jeu et que j’avais envie de rendre ces produits agréables pour l’oeil, puisque je m’efforce de ne présenter que de véritables coups de cœur…

Alors voilà, je suis maintenant en mesure de mieux identifier ce que j’essaie de véhiculer comme message derrière les images que je partage. Regardez, par exemple, la photo que j’avais prise pour les produits lolo de la Belle Excuse :

Elle a été, somme toute, appréciée, mais il y avait tellement mieux à faire. Ce que je souhaitais dire, c’était que ma fille utilisait ces produits, que les enfants les aimaient bien, pas seulement les parents… L’angle de la photo était correct, mais sans plus. Et c’est sans parler de la lumière qui n’était pas au rendez-vous, puisque la chambre de fille est assez sombre, surtout sur la surface de sa table de nuit… J’ai dû mettre un filtre Instagram qui a donné un méchant coup de fouet aux couleurs.

Voici maintenant ce que j’ai fait avec mes produits lolo que j’aime d’amour… L’histoire est un peu différente, puisque j’ai décidé de mettre l’accent sur le fait qu’on peut utiliser ces crèmes et savons dès la naissance. Je les ai donc mis dans ma valise en prévision de l’accouchement avec des petits morceaux de vêtements mignons de p’tit loup encore dans mon bedon.

Le résultat n’est pas parfait, certes, mais je trouve que “le rendu” est beaucoup plus naturel…

Je pourrais continuer longtemps ainsi, puisque Mélissa aborde des questions plus techniques  (mon talon d’Achille) dans son e-book, mais je vous laisse le soin de les découvrir vous-mêmes!  Ce sera, pour sûr, un 14$ bien investi! 😉

Pour vous procurer le e-book de Mélissa Lévesque, C’EST ICI!

Et vous, comment arrivez-vous à faire des photos à votre image? Quelle est “votre marque de commerce personnelle”?

Merci à La Mallette de m’avoir fait découvrir cet e-book!

Crédit, photo à la une : Elise Martineau Photographie (une pro!!)

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

3 réflexions sur “De belles photos : les conseils de Mélissa Lévesque

  1. Hélène (Fashionista en cavale) dit :

    Je préfère aussi quand le naturel est au rendez-vous. J’
    aime bien aussi ma boîte à photo achetée sur Amazon pour certaines photos de mes bijoux. Mais pour mes bijoux inspirés de la nature, je préfère de loin les photographier dans leur environnement. Merci pour le lien ! Je vais regarder ça attentivement 🙂

  2. DC dit :

    Superbes photos ! D’autre part, mon fils m’a déjà dit quelque chose de très pertinent : le meilleur appareil photo est celui qu’on a sur soi. Prête à immortaliser la situation du moment qui me fait vibrer.

Les commentaires sont fermés.