L’ABC des lunchs zéro déchet

Par Marie-Claude Picard, enseignante de français au secondaire

Chaque année, au Québec, plus de 20 tonnes de matières résiduelles sont créées selon Recyc-Québec. Il suffit de passer quelques minutes sur Facebook pour voir passer des images désolantes de la quantité astronomique de déchets partout sur la planète. Or, je suis certaine que comme moi, vous tentez de faire de petits changements dans votre quotidien. J’avoue que j’aimerais en faire plus, mais j’y vais à mon rythme. Voilà pourquoi j’ai décidé l’an passé de me lancer dans l’aventure des lunchs zéro déchet. En fait, en toute honnêteté, je n’y suis pas arrivée. J’ai donc changé mon approche pour celle de réduire considérablement. Je vous lance donc quelques trucs en cette rentrée pour éliminer facilement quelques déchets des lunchs de vos enfants.

1.Remplacer les jus en boite par des bouteilles réutilisables.

Bien que recyclables, les petits jus s’accumulent rapidement et peuvent être remplacés aisément. D’ailleurs, laissez vos enfants participer! Chaque matin, mes enfants sont en charge de remplir leur bouteille d’eau. 🙂 En voici deux modèles présentées par Pascale en vente chez Pomango.

 

2. Remplacer les sacs « ziploc » par des sacs réutilisables

Vous me voyez venir, surtout si vous avez suivi notre page récemment, mais je ne peux plus me passer de mes sacs Demain demain! Ma fille a choisi des motifs de sirène et mon fils, des planètes. Et comme j’étais jalouse, je me suis procuré mes propres sacs tout aussi beaux! J’ai d’ailleurs fait des jaloux à l’école où j’enseigne!  En format pratique pour sandwich ou collation, vous ne pourrez plus vous en passer. Ils se lavent d’ailleurs dans la laveuse ou le lave-vaisselle, donc l’entretien ne prendra pas de votre précieux temps! Imaginez le nombre de plastique en moins que vous produirez!

Les boîtes bento représentent aussi une alternative intéressante, car on met tout dans le même contenant et les aliments ne se touchent pas. On élimine les petits sacs et le suremballage! Pascale vous a présenté celles de Little Lunch Box Co. en vente chez Pomango, mais si vous souhaitez utiliser des contenants que vous avez déjà à la maison, on peut créer des compartiments avec des moules à muffins en silicone.

3. Économiser tout en réduisant les emballages de barres tendres

Le plus dur pour moi a été de remplacer les collations déjà emballées et si pratiques, que j’achetais en grande quantité. Par contre, je me suis rendue compte que faire des barres tendres maison ou des boules d’énergie était non seulement facile, mais vraiment économique. En fait, vous trouverez des dizaines de recettes géniales sur Internet, mais j’ai eu beaucoup de plaisir à expérimenter. En partant de flocons d’avoine et de miel, il suffit d’ajouter nos grignotines favorites et le tour est joué! De notre côté, nous avons bien aimé ajouter du beurre d’arachide, des graines de lin et des pépites de chocolat. En fait, les combinaisons sont infinies : raisins secs, amandes, « Rice Krispies », etc. Amenez les enfants dans un magasin en vrac et laissez-les participer à la sélection!

Besoin d’une “vraie” recette? Voici celle de :

D’ailleurs, si vous cherchez des idées faciles et originales afin de faire vous-mêmes les collations de vos cocos, Pascale vous propose ce tout nouveau livre de la Brigade culinaire publié chez Guy Saint-Jean Éditeur. Il y a une section complète consacrée aux collations santé, mais aussi très bonnes pour les petites papilles! 😉 Une dizaine d’idées s’offrent à vous en plus des recettes pour sandwichs, boîtes bento froides, soupes, mijotés, etc. Pour ma part, j’ai très hâte d’essayer les deux recettes de boules d’énergie et la trempette sucrée aux fraises! 😉

4. Pour remplacer vos serviettes jetables, il faut absolument aller voir les essuie-tout Kliin, fabriqués et conçus au Québec (en vente chez Carré Zéro Déchet). Lavables 300 fois à la machine, ils pourront être par la suite compostés! Autre option : si vous avez des petites débarbouillettes, il suffit de les humecter et d’en laisser une ou deux dans un sac à collation spécialement choisi à cet effet.

5. Évidemment, on élimine facilement les ustensiles jetables. Même pas besoin d’en acheter! Ceux de la maison suffisent amplement!

 

6. Finalement, plusieurs écoles instaurent peu à peu le compost. Si vos enfants n’ont pas ce privilège à leur école, pourquoi ne pas leur fournir un petit sac pour ramener les déchets compostables à la maison. Ils prendront ainsi plus facilement conscience de tout ce qu’on a à jeter avec un seul lunch! Il est aussi possible de laisser les déchets organiques dans les contenants et sacs à collation, tout simplement.

Et vous, quels petits changements avez-vous adoptés pour réduire les déchets dans vos lunchs?

Crédit, photo à la une : Demain demain.

Note : Quelques articles ont été offerts en cadeaux dans le cadre de la rédaction de cet article, mais sachez que nous ne présentons que nos véritables coups de cœur sur Un Autre Blogue de Maman.

Suivez-nous sur Instagram!

Marie-Claude Picard

Marie-Claude Picard est maman de deux cocos de 6 ans et 8 ans. A travers sa vie familiale, elle rallie sa vie d’enseignante de français en 5e secondaire. Elle enseigne d’ailleurs depuis 11 ans dans un petit collège du West Island, où elle transmet sa passion de la littérature et du français. Sa devise : Les cours de français sont palpitants! C’est à travers les œuvres d’auteurs comme Bernard Werber, Amélie Nothomb ou Bruno Hébert qu’elle tente d’allumer des réverbères chez ses élèves.
Marie-Claude Picard

Les derniers articles par Marie-Claude Picard (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *