Moi, je “cardio-pousse”!

Ce n’est pas parce qu’on est maman qu’on n’a plus envie de faire ce qui  nous plaisait avant. Combien de fois ai-je entendu des non-mères dire autour de moi qu’elles, elles ne changeraient pas leur vie quand elles auraient un enfant… L’inconnu fait peur, c’est vrai. La vision d’une nouvelle mère fatiguée, les yeux pochés, le corps transformé, les seins pas habitués, bien ça aussi, ça peut faire peur. Pour une non initiée aux joies de la maternité, je veux dire.

Sauf qu’aujourd’hui, j’ai une confession (qui n’en est plus une) à vous faire : oui, la maternité m’a changée et non, ma vie n’est plus ce qu’elle était avant. Il est évident qu’au début, c’est déstabilisant, mais j’ai fait de très belles découvertes,  je me suis réinventée en gardant le fond, parce que rassurez-vous, le fond du fond de notre essence première (ouf!) restera toujours le même. Ce ne sont que les “accessoires” qui changent.

Avant, j’étais coureuse. Identité coureuse, je veux dire. C’était collé à moi, fondu à-travers les fibres de mon être; je pouvais changer de ville, de pays, de travail, de cercle d’amis momentanément, j’allais toujours être coureuse… et écriveuse, vous l’aurez deviné, mais ça, j’y reviendrai. Jusqu’au jour où j’ai eu un bébé. Passé le premier mois de survie, j’ai voulu remettre le nez dehors, aller fouler le sol avec mes bons vieux runnings pour me prouver que je ne m’étais pas trop perdue en route. Parce que désormais, je me considérais à la fois comme un bar laitier ouvert 24 heures ET comme son unique employé. Oui, le client avait toujours raison. Non, je ne répondais pas avec le sourire à tous les coups…

Je n’avais pas la possibilité d’aller courir avec un bébé si petit et un périnée écrapouti. C’est donc la tête remplie de préjugés que je me suis inscrite au Cardio-Poussette. “Je te gage qu’on ne fait que marcher… Bof…”  ou “Ça ne doit être que du pliage de matante (emprunt à “Tout sur moi”)”.

À la première séance, j’ai compris que je m’étais trompée. Et aussi pourquoi c’était si populaire. Ça m’a pris une bonne demi-saison à maîtriser adéquatement les mouvements de jambes et une entière à savoir quoi faire de mes bras. Mais j’ai travaillé, j’ai sué. On pouvait dire que j’étais désormais en bonne santé! Je me suis fait des copines et tout ça avec mon petit bébé doux qui m’accompagnait dans sa poussette comme une petite reine.

Alors voilà, depuis le temps que je mentionne le Cardio-Poussette dans mes billets, j’ai décidé de poser quelques questions aux autres mères avec qui je me suis entraînée mardi matin. Tout simplement pour savoir ce qu’elles y trouvent et aussi pour vous expliquer de quoi il s’agit vraiment. Parce qu’allez savoir si vous n’aurez pas envie vous aussi  d’aller faire le plein d’énergie dans les parcs de votre belle région… Je crois également qu’il est primordial  de s’intéresser à ces rares entreprises qui mettent de l’avant les besoins des nouvelles mamans (et pourquoi pas des papas!) Vous l’aurez deviné : j’ai décidé de me qualifier au lancer de la fleur (au pluriel) le temps de quelques billets!

Revenez-moi bientôt pour tout savoir sur cette entrevue avec Cardio Plein Air-Sherbrooke!

 

Stroller photo

 

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email