Se faire un cadeau…

run photo

Grosse semaine. Grosses émotions. Grosses décisions à prendre. Mais là n’est pas la question.

Je devais faire du cardio-poussette ce matin, mais puce voulait voir ses amis de la garderie. Comment lui en vouloir? Je suis plutôt contente qu’elle souhaite entretenir sa vie sociale. Surtout qu’il y a un petit gars qui lui apporte toujours sa gourde d’eau quand elle arrive : la rose. Cute. Ma fille est une distributrice de câlins avec ses copains, alors normal qu’elle reçoive de l’attention digne d’un gentleman…

Bref, pas de puce et pas de poussette, je me suis dit que j’irais courir à la place. Cela faisait longtemps! Puisque le Cardio-Poussette ou le fameux Cardio-Musculation (et oui, Cardio Plein Air, je vous fait de la pub gratuite!) comblaient tous mes besoins de sportive invétérée. J’avais oublié à quel point c’était calme, la course… Je n’avais plus d’entraîneure qui “callait” le prochain mouvement. Je n’avais plus de roues de poussettes ou de jambes d’acolytes dans lesquelles m’empêtrer… Bref, c’était un moment pour moi toute seule. C’était un cadeau que je me donnais. Un cadeau différent des fous rires partagés et de la motivation qui émane de l’esprit de groupe, mais un cadeau tout de même.

Dans cette semaine mouvementée, je me donnais le droit de respirer un bon coup, en face de mon petit moi-même. Puis je me suis mise à trouver le temps long. Après 30 minutes”. Mais ça, c’est une autre histoire, car étant souvent seule avec ma princesse, j’apprécie le brouhaha des mères qui ricanent et des bébés qui pleurent dans leurs poussettes. Des jeunes retraités et des infirmières de nuit qui m’accompagnent dans mes séances d’entraînement en partageant mon bol d’air nécessaire.

friendship photo

Cela m’a fait réfléchir au genre de cadeau que l’on se donne. À soi. Pour soi. Qui aurait cru qu’une course de 30 minutes pouvait faire partie de cette catégorie? Bien oui, activer ses muscles, sa respiration, sa circulation sanguine, et bien, c’est un cadeau que l’on fait à son corps. Un corps de mère qui n’a pas toujours le temps de prendre soin de lui. Un corps de mère qui passe souvent en deuxième. Un corps de mère qui n’a plus tout à fait la même forme qu’avant, mais dont on doit demeurer fière; car oui, il n’a rien perdu de sa capacité à se dépasser, à accélérer, à fournir un effort digne de la sportive qui sommeille en nous. Parce qu’on se doit bien ça, la santé, je veux dire. Un corps en santé, c’est un corps capable de tenir le fort, de prendre soin de sa tribu, même s’il fait noir.

C’est ça que j’aimerais que mes enfants retiennent. Un cadeau que l’on se doit de s’offrir, bien, il prend la couleur du moment. Parfois, c’est d’une crème glacée au chocolat dont on a besoin. D’autres fois, c’est d’une jasette avec une bonne amie, des épaules de son amoureux sur lesquelles on s’appuie quelques minutes pour mieux continuer, d’une soirée ciné, d’un verre de vin, d’un nouveau chandail qui fait qu’on se sent à nouveau jolie ou… d’une course de 30 minutes.

J’ai lu que plus de 40% des fillettes de 9 ans se trouvaient trop grosses. Comme si le bonheur se trouvait ENCORE dans la minceur, ou plutôt, dans une image qui nous dicterait ce que c’est, d’être une fille. Pire, ce que c’est d’être heureuse!

Bien non, petites princesses en devenir… Je ne suis pas meilleure qu’une autre, mais je doute fort que le bonheur, ça soit ça.  Prendre soin de soi, à n’importe quel âge, et bien ça passe par tellement plein de choses! À commencer par la santé. Celle du corps, oui, mais aussi celle du coeur et de l’esprit… Et des fois, ça veut dire de tomber dans une boîte de chocolats par pur plaisir des papilles. Ou d’offrir à son corps une bonne séance de bougeotte, car pour moi, il ne devrait pas y avoir de hiérarchie quand on parle des plaisirs de la vie!

chocolate  photo

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email