Bébé Lohan en Floride!

Marie-Eve, une de nos lectrices, est allée en Floride avec son fils et son chéri! Elle nous raconte ses péripéties et autres anecdotes croustillantes qui ont ponctué son voyage de fous rires, mais aussi, de petites sueurs froides!

Merci, Marie-Eve, pour ta générosité! Et puis, même si l’été tire à sa fin, reste toujours notre hiver québécois, qui, avouons-le, est l’un des prétextes favoris de plusieurs de nos congénères pour aller se faire chauffer la couenne sous les palmiers de la Florida ! J’ai comme une chanson de Marjo dans la tête, moi, là…

Notre lectrice nous livre un texte dans un style un peu plus décontracté que ce à quoi vous êtes habitués sur Un Autre Blogue de Maman, mais on a fait une petite (belle) exception pour que vous puissiez apprécier toute la fraîcheur et l’authenticité que Marie-Ève nous amènent en nous racontant ses aventures! À prendre avec humour et un brin de folie!

Un texte de Marie-Eve Jalbert

Et si on partait avec bébé?

Qui a dit que le congé parental de papa était fait pour rester à la maison?!

Eh bien, nous autres, on s’est dit que quand bébé aurait 2 mois, on partirait, direction la Floride, rejoindre les beaux-parents et que, de la Floride, nous allions rejoindre ensuite mes parents pour un beau 2 semaines au Mexique! Un gros 3 semaines à faire le bacon la carcasse dans le sable pis à ” DORMIR ”, wow!

Pour vous décrire un peu le portrait de notre famille, bien, moi et mon chum, on est pareils : deux énervés qui ne veulent rien manquer, tout voir et tout faire en même temps! Moi : distraite pas à peu près et mon chum : un gars très organisé. T’sais le genre de gars qui a déjà pacté le char avant même que tu dises : « On y va! »?

Et il y a notre gars, notre merveille aux yeux bleus, notre petit monsieur Lohan qui a 2 mois et qui ressemble beaucoup aux deux ; curieux, qui ne veut pas dormir et ne veut surtout rien manquer!

Donc on part là, c’est bien vrai!

Non, mais t’sais, quand tu veux te rajouter un stress… C’est déjà tout un défi de composer avec les bagages, la poussette, le porte-bébé, dix mille cache-couches et kits qui match parce que tu veux impressionner ton monde (là, ton gars c’est ton trophée, quand même!)…  Pis là, tu as le parc, sans oublier les médicaments dans le bagage à main, le lait, ohhh boy, trop peur d’en manquer…. Ahhhh pis des bouchons à distribuer au voisin de siège dans l’avion, au cas où bébé ferait une crise et que tu n’aurais pas envie de faire des boutons tellement tu es anxieuse juste à l’idée qu’il dérange tout l’avion…

Faque là, t’arrives à peine à te rendre compte que c’est bien vrai là, que tu es en vacances en famille pour la toute première fois, POUR DE VRAI! Mais ton cerveau lui, est encore sur le piton panique et le sera tant que l’avion n’aura pas atterri en FLORIDA. Ce qui te soulage, c’est qu’au moins, tu sais que tu es avec une gang de matantes et de mononcles snowbird qui partent pour l’hiver et qui sont bien trop heureux de vivre, faque ils vont faire de grands sourires et des grimaces à ton petit bonhomme pour attirer son attention…

Enfin, on décolle!

Wow, quelle merveille! Notre petit Lohan, qui ne dort jamais, s’endort au décollage! ALLELUIA !

Quel bonheur, quand tu sors de l’aéroport, de voir de beaux gros palmiers et de sentir l’humidité du sud! Enfin, les vacances commencent! La Floride, du moins Fort Lauderdale, c’est un peu comme le Westmount de Montréal, mais en plus BIG... C’est pas mêlant, à chaque feu de circulation, tu peux voir une Ferrari, une Porsche ou une Lamborghini! T’sais, quand tu as un yacht pour sortir de ton garage de maison, bien pour moi, la Floride c’est ça!

14182275_10153706087661479_2127648872_n

Merci pour les photos, Marie-Eve!

Et puis là, le moment que tu attends le plus depuis 2 mois… Les beaux-parents nous proposent de garder une soirée! RE-ALLELUIA !

Alors, on décide d’aller marcher près de la plage, juste nous deux, comme dans le temps, sauf que, seule différence, tu as des poches sous les yeux et un café à la main, peu importe l’heure, mais maudit que ça fait du bien, surtout avec un bon repas de crabe ALL YOU CAN EATMy God! Attention, les enfants se lâchent lousse à soir! 🙂 Enfin, on se retrouve, comme avant, juste nous deux, en amoureux…

Et puis là, tu n’as même pas le temps de cligner des yeux que c’est déjà le temps de repartir pour le Mexique! Pis tiens, quelle bonne idée maman a eu de choisir une escale à Chicago à 6h30 AM…T’sais l’heure de pointe pour tous les hommes d’affaires en habit-cravate, pis nous en petite chemise hawaïenne, pactés pour 10 avec bébé dans un bras pis le sac à couches dans l’autre? Tellement pactés que tu accroches toutes les allées pis ton chum te regarde en se disant : « Pourquoi elle en a amené autant, bâtard! ».

Et là, tu sens déjà les regards insistants de certains passagers qui semblent dire:  « Non, non, non, ils vont pas s’asseoir ici, eux autres!? ».

Enfin arrivés à notre siège, on pogne la seule famille existante assise à côté de nous! On se dit : « Yess, on va pouvoir se comprendre! ». Pis là, notre petit bonhomme décide d’attirer l’attention du père de famille. On en pleurait tellement c’était drôle. Notre pauvre petit coco n’a même pas eu droit à un sourire en retour, NADA. Oups! Meilleure chance la prochaine fois!

Enfin, on débarque de l’avion en attente de notre prochain vol pour Puerto Vallarta. On passe les douanes avec bébé dans nos bras, papa va chercher du café pour que maman passe à-travers la matinée et puis là, une fois bien assise, mon chum me fait des gros signes en me pointant les douanes! Je me rends compte que j’y ai laissé ma valise et qu’ils sont en train de m’appeler à l’intercome! T’sais, la valise avec tout le stock de bébé dedans… Pas du tout dans la lune, la mère, hein ! Là, les petits monsieurs douaniers n’étaient pas contents et on a fouillé ma valise en entier! Messieurs, je ne suis pas une criminelle, je suis juste une maman ben fatiguée avec mes poches sous les yeux, mes 3 sacs et bébé dans les bras!

Finalement, tout s’est bien passé pour le vol et nous sommes enfin arrivés à destination. Quel beau moment de retrouver enfin mes parents! Mon père, les yeux remplis d’eau, ému de retrouver sa fille, son gendre, mais surtout son petit-fils, qui a tellement changé en 2 mois!

Arrivés au condo de mes parents, quel dépaysement de voir ces si belles montagnes, ce superbe panorama que nous avions sous nos yeux! La grosse chaleur, le soleil et la piscine qui nous attendent en bas, c’est du gros bonheur pis là, on se dit : « Maudit qu’on est chanceux de vivre ça et d’avoir des parents qui se permettent de voyager ainsi chaque année, mais qui ont travaillé fort, bien sûr pour en arriver là! ».

img_20160911_211548

Crédit : Marie-Eve Jalbert

Notre petit monsieur était bien cozy dans sa petite tente, en couche, à dormir paisiblement… Bon, O.K., c’était à coups de 15 minutes, mais quand même! Hi! Hi! Hi!

C’est là aussi que tu te rends compte que tu as beau mettre de la crème solaire et être à l’ombre, bien, bébé bronze quand même t’sais! En tous cas, je peux te dire que tu te sens pas mal mère indigne quand ton gars commence à avoir un petit tan, mais on apprend de nos erreurs, hein!

Mes parents nous ont offert de garder bébé pour une longue nuit, alors nous avons accepté avec un grand OUUUUIIIII ! Direction Punta Mita, un petit village non loin de Nuevo Vallarta où nous allions passer la journée et dormir. En plein dans notre beat, un petit endroit relaxe avec un hamac devant notre porte-patio, avec vue sur la mer…

C’est là que tu te rends compte que, même sans bébé, tu ne te reposes pas vraiment; tu te réveilles aux 2 heures, systématiquement, parce que, d’habitude, ton gars se réveille, et que là tu t’ennuies de sa petite face et de ses petites bajoues… Mais ça fait quand même du bien d’être libre comme l’ai, sans trop avoir de routine et juste de se laisser aller… On se paie une petite tequila, pis le party est pogné! 🙂

Je rectifie : on s’endort à 22 heures, parce qu’on est crevés, parce que la réalité, c’est aussi ça!

Le lendemain, on se dit : « Quelle bonne idée, on va se négocier une excursion en bateau pas chère, t’sais le deal du siècle là… Nenon, on s’est fait avoir pas à peu près, et on s’en est rendu compte quand on a vu le petit bateau de bois; on s’est regardés et on s’est demandé s’il allait tenir le coup avec toute la houle qu’il y avait en pleine mer! On s’est rendu sur l’île Marietas, celle qu’on voit dans les magazines, avec une superbe plage à-travers un rocher… Celle-là…  Mais arrivés sur place, tu te rends compte que c’est minuscule! Mon chum et moi, on décide de s’étendre dans le sable, face à la grotte par laquelle on était arrivés, puis on se dit la même chose : « Comment allons-nous retourner au bateau avec des vagues aussi fortes (elles allaient se fracasser sur la paroi supérieure de la grotte!) Sans compter qu’il y avait de grosses roches qui étaient balayées par la mer et qui volaient dans tous les sens! On devait aussi revenir au bateau à la nage avec notre guide! On s’en est finalement bien tirés et ce fut quand même une belle aventure! Nous avons terminés notre escapade amoureuse en visitant un autre petit village : Sayulita. C’est un endroit « jeune », magnifique et où on peut s’initier au surf!

Nous avons passé la journée à sillonner les rues de gravier dans les collines et à se baigner sur une petite plage isolée : la Playa De Los Muertos. Ça, ça, c’est des vacances!

Mais c’était déjà le temps de saluer ces beaux paysages et de retourner dans notre petite routine… Mon chum et moi, on s’est regardés en nous disant qu’on aimerait bien en offrir autant à notre fils quand il sera plus grand, car voyager, c’est la diversité, c’est coloré, c’est s’ouvrir sur le monde, ça nous fait grandir, ça embellit nos pensées avec de beaux souvenirs…

Il est vrai que, voyager avec bébé, ça demande beaucoup d’organisation, mais au final, c’est tellement agréable! Je vous dit go, allez-y et n’ayez pas peur! Nous avons déjà hâte à la prochaine fois!

14163620_10153706087636479_1761100827_o

Crédit : Marie-Eve Jalbert

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

5 réflexions sur “Bébé Lohan en Floride!

  1. Johanne Jallbert dit :

    Ah ma fille, je reconnais la petite fougueuse en toi même rendue maman. J’adore te lire,,,très le fun ton texte. Bravo!

  2. Marthe Brisson dit :

    Ho Marie-Ève, tu as hérité de la qualité d’écriture de ta mère. Te lire fut un délice. Je suis certaine que tu pourrais écrire un livre toi aussi.

  3. Gisèle Mc Kenzie Linscott dit :

    J’adore te lire Marie-Eve! Tu es super cool!

    Cousine Gisèle qui adore voyager!!!❤️

Les commentaires sont fermés.