Notre “spécial bébés”!

Je suis du type « bébé ». J’achète des vêtements de juniors mignons à souhait et je les enferme dans une boîte savamment décorée de nounours et de petits rubans avant même de passer à l’étape du «bâton de pipi ». J’ai une liste de prénoms qui dansent en permanence dans ma tête « au cas où… ». Je feuillette aussi une tonne de magazines de déco en ligne pour créer LA chambre de rêve qui ne sera jamais assez belle pour accueillir autant de merveilles incarnées…

Je suis de celles qui voient les premières semaines de vie d’un mini comme étant l’une des plus belles, voire exaltantes, périodes de la vie. Même si j’ai failli y laisser une bonne tranche de mon bon sens et de mon efficacité légendaire, même si la fatigue a rongé une bonne partie de ma « fraîcheur de rose matinale », et ce, probablement pour le reste de mes jours!

Je sais que, pour plusieurs, le manque d’interactions avec ce petit bout d’humain est l’équivalent d’une période où « il ne se passe rien ». J’ai éclaté de rire quand un de mes amis papas a parlé de « phase larvaire » (sans méchanceté, aucune)!

J’ai trouvé que l’atterrissage sur terre de Princesse-Rose a été tout sauf ennuyant. C’était une tempête, une invasion de sentiments contradictoires et nouveaux! Je ne me reconnaissais plus moi-même et, en même temps j’embrassais mon nouveau rôle de maman en me sentant investie d’une mission de la plus haute importance : protéger cette enfant. Eh oui, elle me semblait tellement fragile que j’avais constamment peur de faire un truc débile, une maladresse de débutante qui aurait pu lui être fatale! Un peu intense, la fille…

Même si ça déstabilise, même si ça nous tourne à l’envers… et même si, parfois, on a envie de tout planter là pour aller se cacher dans un endroit où personne ne nous réclame, où personne n’a besoin de nous, le début de vie de notre chouchou d’amour laisse très souvent une empreinte rose-bonbon dans nos souvenirs, comme un petit cœur en sucre qui goûte bon, malgré tout le noir qu’on a pu broyer, malgré les cuillerées d’amertume de certains matins où on ne pouvait plus en prendre…

C’est fort, le pouvoir d’un coco-mignon!

baby-1595389_1920

C’est pourquoi on a eu envie d’en parler plus, Elyse et moi! On vous annonce donc dès maintenant notre  « spécial bébés » sur votre Autre Blogue de Maman, en collaboration avec la  garderie Hibouge et Bilingo! Et qui sait si d’autres personnes complètement gagas des bébés ne se joindront pas à nous pour en jaser…

Vous êtes enceintes? Vous avez un ti-loup qui a entre 0 et 2 ans et vous vous sentez parfois dépassées devant toutes les informations que l’on trouve partout? Dites-nous tout! Quels sujets sur les bébés vous intéressent le plus? Quelles sont les questions qui vous trottent dans la tête et auxquelles aucun livre n’a réussi à venir à bout? Cela peut être tout simple, comme le dodo, le portage, les dents « eh mautadine, LES DENTS!!!), ou plus complexe, du genre : « Comment modérer les transports de matante Diane qui m’arrache systématiquement ma progéniture des bras chaque fois que j’ai le malheur de rentrer dans son champ de vision!? ».

Manifestez-vous dans les commentaires ici ou sur Facebook, on n’est pas trop regardantes et on va tous les lire avec beaucoup, beaucoup d’intérêt!

Oui, on a le droit d’être anxieuses, stressées, pas toujours “positives”! Parce que, un bébé, c’est une source incommensurable de doutes, d’inquiétudes et de p’tites angoisses tout en étant l’aventure la plus excitante de notre vie! Et puis non, il n’y a pas de “questions niaiseuses”!

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email