Il était 26 fois

20180927_112640

Avez-vous des abécédaires parmi vos livres jeunesse à la maison?

Ce n’est habituellement pas mon premier choix, car je penche davantage pour les histoires rocambolesques ou pleine de douceur qui nous bercent avec nos minis avant d’aller au lit…

Mais voilà que j’ai trouvé ce qu’il me faut pour combler mon désir d’aventures et de fous rires en même temps que l’exploration des lettres et des sons : “Il était 26 fois” de Karine Glorieux et Jacques Laplante (les éditions de la Bagnole)!

Vous l’avez deviné, pour chacune des lettres, il y a une petite histoire amusante regorgeant de mots connus et moins connus des enfants. Bravo! On peut donc travailler le vocabulaire en même temps que les sons. Les grandes vedettes (à part les lettres!), ce sont les animaux et ils sont rigolos à souhait! Entre autres, vous ferez la connaissance de :

Ambroise l’alligator apprivoisé qui se prend pour un crocodile,

Bobby le babouin dédaigneux qui préfère les bonbons aux bananes et

Charlotte la chouette qui chante faux!

Si on veut simplement y aller avec le facteur plaisir, je pense qu’on privilégie une première lecture avec un tout-petit sans insister davantage. On peut alors observer sa réaction et lui demander s’il a remarqué quelque chose de particulier dans chacune de ces histoires. 😉

Bien souvent, les plus jeunes constateront que le texte “chante”, qu’il y  a des répétitions au niveau des sons. Il s’agit là d’un beau départ On peut clairement dire que le nom du personnage commence par la lettre A ou encore, demander directement à l’enfant de quelle lettre il s’agit s’il connaît un tant soit peu son alphabet.

Avec les plus grands (autour de 5 ans), on peut ensuite s’adonner à un cherche et trouve dans la page! “Peux-tu trouver tous les “E” ici?” Ce n’est pas grave si le graphème n’est pas situé au début du mot : le but, c’est d’ouvrir tout grand nos yeux de chat! Pour ma part, je suis du genre à insister quand je lis à haute voix avec ma puce, chaque fois que la même lettre (même son) se présente. J’exagère la prononciation et je demande à ma pitchounette d’amour de lever la main aussitôt qu’elle entend le son “vedette”. On joue à la chasse aux lettres, au détective des sons, bref, on s’amuse bien…

Si vous avez des enfants qui savent lire et écrire, ce livre est extraordinaire! On peut chercher tous les mots commençant par la lettre vedette, en identifier qu’on ne connait pas… Par la suite, on cherche le sens de ces mots nouveaux aux sonorités inusitées en faisant une petite enquête auprès d’un adulte ou en fouillant dans notre ami le dictionnaire!

Une activité (de plus!)

Pour ce qui est de l’écriture, voilà une belle occasion d’écrire des mots qui nous ressemblent (adjectifs sous forme de qualités) et qui commencent par la première lettre de notre prénom.

Ou encore, on invite notre enfant à choisir un animal qui le représente et dont le mot commence par la première lettre de son prénom. Ainsi, Fanny devient une fauvette qui fabrique des flûtes! Émile devient un éléphant qui écrit des sur des étiquettes… On joue ainsi avec le groupe du nom et le groupe du verbe (ou anciennement connus comme le classique “sujet-verbe-complément”…

On poursuit ensuite l’histoire à l’oral avec notre coco pour rigoler un bon coup! Ou à l’écrit si on est enseignante et qu’on en fait une activité en classe… Les possibilités sont infinies!

Ah! Et puis on craque ici pour le grand format aux pages magnifiquement illustrées et remplies d’humour!

9782897142391_large

Un autre coup de cœur

Je vous partage également cet autre bijou de Michael Escoffier et Kris Di Giacomo, des éditions Kaléidoscope : “Sans le A”!

L’auteur (que l’on reconnaît par son humour bien à lui) le qualifie d’anti-abécédaire et on devine pourquoi! Eh oui, on s’est amusé à retirer la lettre vedette d’un mot pour en créer un autre! Vraiment, c’est très drôle! Par exemple :

Sans le A, la carotte fait crotte,

Sans le B, le bœuf fait l’œuf,

Sans le M, mes moufles sont des moules,

Etc.

Encore une fois, les illustrations viennent souligner le côté cocasse de ces “amputations”! Si vous avez des petits filous à la maison, cela deviendra vite leur livre préféré! Et pourquoi ne pas s’amuser avec eux à voler nous aussi une lettre dans un mot, simplement pour voir ce qui arrive… Et le plaisir se trouve aussi quand on tente d’illustrer cette joyeuse métamorphose!

9782877677424_large

Pour vous procurer les livres, il suffit de cliquer sur les images. Merci aux Éditions de la bagnole et à l’auteure Karine Glorieux pour le livre offert! Et, encore une fois, merci à la Biblairie GGC pour cette merveilleuse collaboration!

Pascale Clavel

Détentrice d'un B.A.C.C. en enseignement et d'une maîtrise en littérature française, Pascale Clavel, une fois devenue la maman de Chacha (5 ans) et Loulou (1 an), a fondé ce blogue afin de concilier ses deux plus grandes passions : célébrer le monde de l'enfance à travers les mots...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email