Petit guide de survie pour une fête d’enfants réussie

annie-spratt-96532

Si vous êtes comme moi, vous raffolez des partys! Les fêtes d’enfants sont une occasion de faire plaisir à vos petiots, mais aussi de faire en sorte que votre “petit enfant intérieur” s’éclate lui aussi!

Sauf que… Qu’on fasse partie des passionnés du glaçage mauve ou des adeptes du lancer du confetti, on risque fort de s’emballer le pompon et d’en faire trop… Résultat, on stresse avant, pendant et après la fête et on en a pour un bon trois jours à se requinquer le parent fatigué!

Voici donc mon petit guide de survie pour une fête réussie version (presque) zen!

On commence par le commencement et on envoie une carte d’invitation détaillée!

À quelle heure débute la fête, oui, mais surtout, quand se termine-t-elle! On adore nos petits invités et leurs parents, mais on ne souhaite pas non plus transformer notre brunch tardif en 5 à 7, surtout si fille ou fiston doit faire la sieste! Aussi, ajouter un RSVP dans le faire-part et indiquer une date limite pour la confirmation! C’est primordial si on veut bien planifier la bouffe et les couverts… Demander de mentionner le nombre de parents accompagnateurs si les adultes sont invités, parce qu’un estomac non-junior à remplir de plus, ça fait une différence!

valentines-day-1182248_1920

Chez nous, la fête de fille a été célébrée tout près de la Saint-Valentin… Vive les cœurs partout!

Ne pas sombrer dans la folie et décider de tout faire soi-même!

On est en 2017 après tout! Il suffit de définir ce qui est vraiment important pour notre coco et nos rêves d’adulte amoureux de la fiesta (parce que oui, ce n’est pas interdit de se faire plaisir en même temps!) Pour ma minie, cette année, c’était la décoration. Comme je ne suis pas tellement  bricoleuse et patanteuse de machins trouvés sur Pinterest, j’ai fait appel à notre experte en fête d’enfants : Liliane de Trésor de fêtes! Vous vous rappelez? C’était notre portrait de maman de janvier! Puce a opté pour le thème Jardin et Papillons, question d’inviter l’été dans notre salon! C’était juste trop magnifique… Et puis, on  a sauvé un temps fou, car Liliane s’est occupé de l’installation et a tout remballé une fois la fête terminée!

20170220_132417-COLLAGE

Voici ce que ce thème peut donner ailleurs que dans notre maison… 🙂

thème papillons boissons

thème papillons

Pour remplir les petits bedons, on vote pour la simplicité!

Inutile d’épater les autres parents avec notre fritata de Ricardo ou notre limonade maison de Trois fois par jour. À moins que ça vous détende vraiment… Nos minis, eux, ne sont pas bien difficiles à contenter! Comme l’anniversaire de princesse a été célébrée tout près de la Saint-Valentin, j’ai sorti mes emporte-pièces en forme de cœur et j’ai fait comme ma mère quand j’étais petite : petits sandwiches-pas-de-croûte à la garniture classique impossible à rater! Et puis, on n’hésite pas à demander de l’aide! Papi, mamie ou bestie Marie, ce sont nos alliés fidèles, des petits scouts toujours prêts! Et puis, vous savez, nos copains parents qui nous demandent toujours : “Veux-tu que j’apporte un truc?” Eh bien, disons oui pour une fois!!!

20170209_192043-COLLAGE

Pour l’animation, on opte pour un horaire léger-léger. 

Nos cocos “se font organiser” à la semaine longue, alors pourquoi ne pas diminuer le rythme et les laisser “butiner” à leur aise dans la salle de jeux lors des périodes-tampons? Et si tout ce beau monde s’amuse à dessiner ou à jouer au restaurant avec la cuisinette de Junior, pourquoi ne pas tout simplement admirer le tableau et lâcher prise? Chez nous, le paquet de ballons du Dollorama a été les 1,50 $ les mieux investis de ma journée! Je les ai simplement laissé flotter sur le sol et il n’en fallait pas plus pour que les petits loupiots foncent dans cette marée rebondissante multicolore!

Toutefois, je prévois toujours un ou deux jeux pour un anniversaire de 2 heures environ. Pas le temps de fouiner sur les internets? On ressort les vieux classiques de notre enfance qui ont fait leurs preuves! Cette année, la chaise musicale a eu un succès monstre, tout comme la pêche miraculeuse d’ailleurs! Vous connaissez? On se cache derrière un meuble avec les sacs à surprises pour les amis et on les invite à “pêcher” un à la fois pour récupérer leur cadeau! Un manche à balai, une corde et une épingle à linge et voilà que notre matante intérieure fait des heureux!

Cette année, on s’est gâtés et on a choisi un forfait de  Trésor de fêtes qui comprenait la visite d’une maquilleuse! Certains petits invités ont peur des clowns et supportent moins bien l’intrusion de pareil hurluberlu? Tant pis. On ne pousse pas. Et puis, ça permet aux grands enfants d’en profiter aussi…

moi maquillage

C’est Kiwi la maquilleuse qui est venue chez nous!!!

On nomme un photographe attitré pour mieux profiter du moment!

Mamie? 😉

Les sacs à surprise : tous pareils!

Il n’est pas nécessaire d’en donner, mais, si on le fait, on tente le plus possible d’éviter l’apocalypse… “Moi aussi, je voulais un crayon mauveeeee!”

On garde les cadeaux pour la fin!

Encore une fois, voilà une chose bien facultative au plaisir de fêter avec tous ses amis! Mais, s’il y en a, pourquoi ne pas les laisser cachés dans une pièce jusqu’au tout dernier moment? On évite ainsi que nos petits curieux soient tentés d’ouvrir les boîtes de jeux et d’éparpiller des petites pièces qui demeureront à jamais introuvables. Et puis, conseil d’amie : une fois la fête terminée, on dissimule discrètement le butin de guerre. On choisit le quoi et le quand! Parce qu’on n’est pas toujours prêts à se lancer dans un jeu de bricolage qui tache ou un projet de confection de bijoux qui nécessite la patience d’un moine tibétain…

Pour le gâteau, on a le droit de choisir la boîte!

Et, si vous avez envie d’y aller à fond, voici ce dont les excellents fournisseurs de Trésor de fêtes sont capables :

gâteau papillon bleu

Oui, je sais… Vous avez envie de manger du gâteau au chocolat ou de vous empiffrer de bonbons à la guimauve en ce moment… Désolée! 😉

Pascale Clavel

Pascale est la maman de « Princesse-Petit-Chat» (4 ans) et de "Bébé-P'tit-Loup-d'Amour". Avant d'être leur maman, elle était enseignante de français et de littérature, mais elle a aussi eu de précieux moments avec les plus petits, à l'école primaire. Les mots et elle, c'est une grande histoire d'amour qui a officiellement pris son envol sur les bancs de l'Université de Montréal, en création littéraire...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email