sleeping-1311784_1920

“Je ne veux pas dormir, j’ai peur…”

Je pensais avoir échappé à ÇA. Aux cauchemars, je veux dire. Peanut d’amour a toujours eu le dodo apaisé et apaisant.

Bon, O.K., il y a eu une phase où ses siestes ne dépassaient pas le 20 minutes réglementaires, mais elle avait l’excuse du nouveau-né au sommeil pas réglé!

Sauf que, l’agitation d’avant dodo ou du pendant, jamais connue! Et je touchais du bois en mautadine pour ne pas me faire prendre dans le détour, quand elle grandirait…

Mais, les rêves, bons comme “mauvais”, c’est normal, inévitable! Il fallait être un peu naïve pour penser que je n’aurais jamais à être confrontée à ce genre de situations avec mon enfant!

Mais bon, trêve de mélodrame-de-rien-du-tout, Elyse, si tu nous donnais tes trucs à toi? J’ai eu beau chercher des informations un peu partout, je ne suis pas encore tombée sur la solution-miracle (même si je sais qu’il n’y a rien de magique!). Et, tu sais quoi, si je me fie aux discussions que j’ai sur Facebook dans mes groupes de moms préférées, je ne suis pas la seule! Comme quoi, c’est toujours une préoccupation et si la réponse était si simple à trouver, je ne serais pas là en train de t’écrire, encore une fois!

Alors merci à l’avance et, si possible, j’aimerais avoir des petites choses concrètes à faire… J’ai déjà commencé à chanter une chanson qui “chasse” les cauchemars et on a aussi un petit objet qu’elle place sous son oreiller; ça lui donne l’impression d’avoir un peu le contrôle sur ce qui l’effraie et qu’elle a de la difficulté à comprendre, en fait… Ah oui, eh puis, on est à fond dans la peur des bibittes!

Pascale xx

Vous avez hâte de connaître la réponse d’Elyse, directrice de la garderie maternelle Hibouge et Bilingo? On ne vous fera pas trop attendre! On vous la présente dès demain, question de faire partie de vos lectures du samedi matin!

Pascale Clavel

Pascale est la maman de « Princesse-Petit-Chat» (4 ans) et de "Bébé-P'tit-Loup-d'Amour". Avant d'être leur maman, elle était enseignante de français et de littérature, mais elle a aussi eu de précieux moments avec les plus petits, à l'école primaire. Les mots et elle, c'est une grande histoire d'amour qui a officiellement pris son envol sur les bancs de l'Université de Montréal, en création littéraire...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email