Le 12 août, j’achète un livre québécois, 7e édition

Par Pascale Clavel et Marie-Eve Shank, enseignantes

Le 12 août, quelle belle tradition!! Je pense qu’il s’agit en fait d’un prétexte de plus pour faire le plein de littérature jeunesse dans notre librairie préférée… 😉 Je prends cette journée très au sérieux et je fais même une petite liste pour chacun de mes enfants et moi-même. Arrivés au jour J, nous faisons le choix difficile d’éliminer des options sur notre liste respective et de ne choisir qu’un seul livre… Mais ça rend cette acquisition encore plus précieuse… Je suis plus qu’heureuse de prendre le temps de faire une nouvelle liste de nouveautés cette année, d’autant plus que le confinement a fait de l’ombre à plusieurs sorties littéraires qui méritaient toute notre attention… Et comme la littérature jeunesse, c’est ma spécialité comme enseignante, mais aussi comme “littéraire” (double vocation, car double passion), je ne voulais pour rien au monde manquer ce rendez-vous avec vous! 🙂

Je vous rappelle que ce mouvement a été initié par deux auteurs : Patrice Cazeault et Amélie Dubé! Et nous en sommes maintenant à la septième édition!

Je commence avec les albums pour nos plus jeunes, mais je céderai ensuite ma place à Marie-Eve qui vous proposera de magnifiques titres pour les adolescents. Un article écrit à quatre  mains, donc! 🙂 On se croisera peut-être dans une librairie indépendante le 12 août?

Pour vous procurer les livres, il suffit de cliquer sur les images.

Pour nos tout-petits

1- C’est moi qui décide, Elise Gravel, éditions la courte échelle, 18 mois et plus

Un troisième cartonné pour les petites mains signé Elise Gravel! Un livre parfait pour nos cocos de deux ans (plus ou moins) qui veulent tout décider, mais… qui se font toujours dire non. Du moins, selon leur perception… Encore une fois, l’autrice a merveilleusement bien su cibler le niveau de développement de nos minis avec des exemples tirés de leurs désirs d’enfants les plus fous qui sauront les interpeler à coup sûr! Il faut vous procurer “Une patate à vélo” et “Je suis terrible” si ce n’est pas déjà fait! 🙂

2. Au carnaval des animaux, Marianne Dubuc, éditions la courte échelle, 2 ans et plus

Les Marianne Dubuc demeurent également des incontournables pour nos tout-petits! Dans cette version cartonnée, les animaux se déguise un à un et prennent l’aspect d’un autre animal. On doit deviner lequel! Plaisir garanti en plus d’être une belle façon de mettre l’accent sur les caractéristiques principales de chacun des animaux et d’enrichir leur vocabulaire à ce niveau.

3. Petit Panda a peur, Violaine Dompierre, Nathalie Parent, Catherine Petite, éditions Mammouth Rose, 3 ans et plus

Mon fils et même ma fille adore cette collection de Petit Panda! Pour en savoir plus, lisez mon article juste ici!

Un livre parfait pour aborder les peurs chez l’enfant à l’heure du coucher.

Pour nos enfants

4- Je vais à la gloire, Simon Boulerice, Eve Patenaude, éditions Québec Amérique, 4 ans et plus

Un album extrêmement réconfortant, une perle de plus signée Simon Boulerice. C’est l’histoire d’un chef sushi (que je qualifierais de “sans âge”) assez timide et qui chante merveilleusement bien, mais les seules créatures à être témoins de son immense talent sont ses oiseaux de compagnie! Un jour, l’employée responsable d’attirer les clients au petit restaurant de sushis au centre commercial doit partir en tournée de danse. M. Shimodori doit donc la remplacer, mais là n’est pas sa force… Jusqu’au jour où il se lance et décide enfin de… chanter. Le miracle se produit enfin.

Un livre merveilleux pour apprendre à nos enfants à sortir de leur coquille, à exploiter leurs talents au maximum et à croire eu eux. Une ouverture aussi, pour parler de tous ces magnifiques oiseaux et de la place qu’ils occupent dans la vie des gens en Asie.

5- Les enfants à colorier, Simon Boulerice, Paule Thibault, éditions Fonfon, 5 ans et plus

Un autre bijou  de ce même auteur à succès à vous procurer absolument, surtout avec la rentrée des classes qui est à nos portes… Les enfants à colorier, c’est un peu la version album de “Ces enfants de ma vie” de Gabrielle Roy. Simon Boulerice nous confie, au début de cette série de portraits, qu’il aurait bien aimé être enseignant. Mais sa vocation d’auteur jeunesse lui a quand même permis de rencontrer des tonnes d’enfants aux personnalités aussi intéressantes les unes que les autres. Ceci est donc un condensé de ces rencontres, de tous ces visages d’enfants uniques qu’il a croisés sur son passage dans les écoles, les bibliothèques et les salons du livre. Une légende poétique confère à cette oeuvre d’art un aspect d’album à colorier des plus originaux.

Note aux enseignants de ce monde : il s’agit là d’un album parfait pour demander aux enfants de sa classe de dessiner leur portrait et de le rédiger à la manière de Simon Boulerice et de Paule Thibault en début d’année.

6- La série Cochon Dingue, Éditions de la Bagnole, 6 ans et plus

Si vous n’avez pas de documentaires à la maison et que vous souhaitez garnir davantage votre bibliothèque avec ce type de livres à caractère informatif, la collection Cochon Dingue est faite pour vous. Surtout si vos enfants raffolent de cette émission signée Télé-Québec!

On y retrouve la même énergie et les mêmes figures attachantes et on a su mettre le doigt sur des informations qui captent rapidement l’attention des jeunes. Un univers coloré et rempli d’images et de photos attrayantes attendent aussi les jeunes lecteurs à chaque page.

7- Il était une fois T.2 : Le feu des dragons, Béatrice Blue, éditions les Malins, 5 ans et plus

Nous avions lu le premier tome de cette charmante série , soit “La corne des licornes” et nous attendions avec impatience ce deuxième titre. Ma grande Chacha, sensible aux univers magiques, n’a pas été déçue! Elle aime particulièrement les histoires de type légende qui se situent à la frontière de l’imaginaire et de la réalité en plus d’être attirée par des illustrations colorées et invitantes. Alors que dans le tome 1, on en apprenait davantage sur l’origine de la fameuse corne des licornes, ici, on invite les enfants à faire preuve d’esprit critique et à ne pas croire tout ce que l’on raconte… Les dragons sont-ils vraiment des créatures dangereuses?

8- L’académie des étoiles T.1 : Journées portes ouvertes, Julie Couture, Bach, éditions Auzou, 10 ans et plus

Êtes-vous fans des romans à gros caractères? Les enfants en raffolent, car non seulement ils sont souvent illustrés, ce qui rend la lecture plus attrayante, mais ils permettent aux lecteurs plus “timides” de s’attaquer à des livres de plus grand format sans se sentir découragés par la tâche à accomplir. Cela leur donne confiance de lire des livres plus gros, plus épais… C’est un pas de plus vers la version traditionnelle des romans jeunesse.

J’ai découvert récemment deux titres de la maison d’édition Auzou qui m’ont littéralement charmée : L’Académie des Étoiles et le journal de Gabry-Aile. Bon, je triche un peu pour le 12 août, car la maison d’édition n’est pas québécoise, mais les autrices et illustratrices, par contre, le sont! 😉 Il m’a été très facile de m’identifier aux personnages féminins (alors que j’ai 39 ans, ha! ha!) et j’ai eu de la difficulté à m’arrêter et à ne pas les lire d’un trait… Pour la petite histoire, voici les résumés :

“Elena, jeune fille drôle et indépendante d’esprit de 12 ans, participe malgré elle à la journée Portes ouvertes à l’Académie des Étoiles. Il faut dire que sa grande sœur de 17 ans, la plus-que-parfaite Viola, y est finissante en danse… Cette journée riche en rencontres et en émotions bouleversera le destin de la jeune héroïne…”

9- Le journal de Gabry-Aile, Carolyn Chouinard, éditions Auzou, 10 ans et plus

“Gabry-Aile est une jeune fille de 10 ans qui demeure avec son père et sa tante Jessica. Lorsque cette dernière part en voyage, le père de Gab inscrit sa fille au camp de vacances, sans même lui demander son avis. Gabry-Aile est furieuse d’apprendre qu’elle doit passer 7 jours au camp La ruée vers l’or qui se situe en Beauce…”

10- Joseph Fipps, Nadine Robert, Geneviève Godbout, éditions de la Pastèque, 4 ans et plus

La réédition de cet album m’a fait découvrir l’histoire charmante de ce petit garçon de 5 ans : Joseph Fipps. Comme tous les petits garçons, Joseph fait des bêtises et il en a assez de se faire gronder par sa maman. Une fois de plus, les mots dépassent sa pensée et il lui dit haut et fort qu’il souhaiterait avoir une autre maman, parce qu’il la trouve méchante.

Des paroles que nous entendons souvent sortir de la bouche de nos petits cocos… Que se passe-t-il lorsqu’on leur répond des choses comme : “Très bien, je connais une maman qui voudrait peut-être s’occuper de toi. C’est une maman morse et elle habite au Pôle Nord sur une banquise!”?

Un album touchant aux illustrations un brin vintage, au trait doux de Geneviève Godbout. Parce que derrière chaque petite chicane, derrière chaque mot prononcé, une porte s’ouvre vers un monde imaginaire créé par nos enfants et alimenté par une conception du monde en perpétuelle mutation.

11- La collection Phil et Sophie, Pomango, 3 ans et plus

Cette collection devrait se trouver dans toutes les maisons du Québec! Je vous jure, elle s’inscrit parfaitement dans mes valeurs et mes allégeances quant à l’éducation bienveillante! Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que je vous en parle puisqu’elle fait l’objet de deux de mes heures du conte en ligne sur YouTube. Pour vous abonner à ma chaîne, c’est ici!

12- Fred sait tout sur la disparition des dinosaures, Frédérick Wolfe, Baptiste Amsallem, éditions Fonfon, 6 ans et plus

Si vous souhaitez mettre la table afin d’en apprendre plus sur la disparition des dinosaures avec votre enfant, ce livre est tout simplement extraordinaire! Sur un ton des plus humoristiques, on énonce plusieurs causes farfelues quant à l’extermination de ces chères créatures qui nous impressionnent tellement. Pour en savoir plus, c’est dans mon article juste ici!

13- Colle-moi, Véronique Grenier, éditions la courte échelle, 9 ans et plus

De la poésie pour les enfants? On dit oui! Mais il s’agit d’une poésie accessible, à leur image et très près de leur réalité. Ici, on explore le thème de la séparation des parents avec beaucoup de profondeur. C’est extrêmement touchant. Un enfant tente de retrouver l’amour perdu entre ses parents. Qu’est-ce que l’amour? Qu’en reste-t-il lorsqu’on croit qu’il a disparu? Qu’est-ce qui fait qu’un jour on aime et un autre, on n’aime plus? L’enfant tente de retenir les restes de sa famille perdue avec les miettes du plancher, les poussières dans la maison. Mais l’amour ne s’y cache pas…

Un livre à exploiter dans les classes, mais aussi à la maison pour faire écho aux sentiments de doute, d’abandon et de peur qui accompagnent souvent une séparation. Analyser les passages ensemble, petit à petit permet de mettre un baume sur les cœurs…

En fait, je vous recommande chaudement tous les livres de poésie pour enfants de la courte échelle.

14- Bilou et la bibliothécaire du tonnerre, Roxane Turcotte, Jean-Luc Trudel, 4 ans et plus

Est-ce que votre enfant éprouve des difficultés en lecture? Voilà un livre qui lui plaira à coup sûr! On y apprend que pour chaque enfant, il existe un livre qui lui est destiné… Pour en savoir plus, c’est par là! 

Vous retrouverez dans cet article d’autres albums québécois pour développer le goût de la lecture! On dit ça, on ne dit rien… 😉

Titres Bonus!

Pour nos adolescents

15- Les 247 minutes de chicane de Mila, Nadine Descheneaux, Chloée Baillargeon, éditions Petit Homme, 10 ans et plus

Des petites B.D. parfaites pour nos préadolescentes et nos adolescentes qui vivent une série de premières fois. Si vous n’avez pas lu ” Les 28 jours de Mila”, soit le premier tome de la série, il vous le faut absolument! On y explique avec des mots que nos ados comprennent, comment fonctionnent les fameuses règles et à quel point elles peuvent affecter notre humeur et nos comportements. Je me suis sentie interpelée comme femme alors que j’approche la quarantaine, c’est peu dire!J’aurais nettement eu besoin d’un livre de ce genre quand cette aventure des menstruations a commencé. Quelle étape déstabilisante!

Dans “Les 247 minutes de chicane de Mila”, on explore le monde des amitiés mouvantes propres à l’adolescence. Parfois, on se prend la tête pour un rien, on change et l’autre pas ou pas à la même vitesse, pas dans la même direction et ça crée des flammèches! Un autre petit guide humoristique et intelligent pour accompagner nos jeunes dans les changements intérieurs qu’ils vivent, chacun à leur manière…

16- Mutant, Les amitiés sauvages T.1, Karine Glorieux, éditions Québec Amérique, 11 ans et plus

Comme j’ai apprécié la lecture de ce roman! Un thème tellement en vogue en plus : les adolescents mi-humains, mi-animaux dotés de pouvoirs surnaturels… Il m’a été très facile de m’identifier aux personnages, car campés dans un univers adolescent propre au Québec. Les destins de trois jeunes se croisent dans un récit captivant alors qu’ils se rendent compte que des changements importants se produisent dans leur corps, mais aussi dans leur esprit. L’un devient chat, l’autre chien et le dernier hibou, tout cela en demeurant aussi humains et en devant continuer de fonctionner à l’école et dans leur quotidien familial.

Ce thème est souvent associé à l’adolescence, une période où l’on a parfois l’impression de se sentir seuls au monde, où un fossé se creuse entre nous et l’univers parental… Les autres ne nous comprennent pas et les changements corporels que l’on subit nous donnent parfois l’impression de nous transformer en une autre version de nous-mêmes, une créature étrange qui nous échappe… 😉

17. L’académie : l’été d’après, Sarah-Maude Beauchesne, éditions de la Bagnole, 11 ans et plus

Si votre ado a vu la série télévisée “L’Académie”, il sera certainement intéressé à lire ce livre ! Il relate comment se passe l’été des personnages principaux une fois qu’ils ont quitté l’Académie après leur bal des finissants. On retrouve les personnages de Marie, Wendy et Agathe qui retournent chez elles et reprennent le cours de leur vie. Nous pouvons suivre chacune des filles dans leur quête identitaire propre à l’adolescence, mais aussi leur désir de rester unies malgré la distance et les chemins qui se séparent. Abordant des thèmes comme les troubles alimentaires et l’orientation sexuelle, ce livre met de l’avant des sujets qui touchent particulièrement nos jeunes aujourd’hui.

Le roman est conçu de manière à ce que l’on suive chacun des personnages en parallèle. On peut facilement reconnaître le style unique de chacune d’elles. Par exemple, Wendy écrit souvent à la manière d’un poème, avec beaucoup de dessins et de revendications alors que les écrits de Marie prennent la forme de lettres à son journal intime et que ceux d’Agathe sont écrits sous forme de lettres qu’elle ne fera jamais parvenir à leurs destinataires. Le fait que la calligraphie et le style changent entre les personnages permet de suivre très facilement le cours de l’histoire et de bien voir les particularités de chacune. Ce livre sera très certainement apprécié par les fans de la série, mais aussi par tous les ados qui vivent cette période transitoire remplie de questionnements et de doutes.

18. Amour interdit, Nadine Poirier, Éditions de Mortagne, 14 ans et plus

Vous souvenez-vous avoir lu lors de votre adolescence le livre sur « LE » grand amour d’été ? Je me souviens à quel point un livre de ce genre m’avait fait rêver et avait éveillé en moi ma fibre romantique de jeune adolescente. C’est exactement l’effet qu’a ce roman de la collection Tabou des éditions de Mortagne. Amélie est une adolescente qui doit faire face à de nombreux changements dont l’acceptation de sa belle-mère et un déménagement de la ville à la campagne dans une période qui n’est pas toujours facile ! Pour l’aider un peu à passer au travers ces épreuves, son père lui offre un cadeau inespéré : un cheval. C’est en allant à la pension pour chevaux qu’elle rencontre celui qui fera chavirer son cœur. Elle vivra le grand amour, la passion et fera toutes ses découvertes avec Éthan. Toutefois, l’âge qui les sépare viendra mettre une ombre au tableau et c’est là que les deux tourtereaux apprendront à leurs dépens qu’il y a une loi qui existe sur l’âge du consentement sexuel et que les conséquences peuvent être très lourdes s’ils se font dénoncer.

J’ai littéralement dévoré ce livre en une soirée. L’intensité de la relation entre les deux personnages, le romantisme et la passion qui s’en dégagent me faisaient moi-même, en tant qu’adulte, considérer que la différence d’âge n’était pas si problématique… Ce roman met de l’avant avec brio les problématiques qui peuvent survenir dans un cas comme celui-ci et à quel point cela peut ruiner des vies. J’ai adoré que cet aspect tabou soit mis de l’avant en littérature jeunesse. Petit plus très pertinent : une liste de ressources à la fin du livre. C’était le premier roman que je lisais de cette série, mais la qualité de celui-ci m’a donné envie d’aller en lire davantage, d’autant plus que cette collection célèbre ses 10 ans avec ce 51e roman ! Un livre et une collection à découvrir avec des thèmes aussi variés et pertinents que la drogue, le consentement sexuel, la grossesse ou le suicide.  Gros coup de cœur !

 

19. Rafael, Stéphanie Deslauriers, Guy Saint-Jean Éditeur, 14 ans et plus

Les histoires vraies, c’est toujours poignant. Quand en plus on aborde des thèmes comme l’autisme, je suis gagnée d’avance. L’histoire de Rafael est celle d’un adolescent de deuxième secondaire qui sait depuis longtemps qu’il est différent des autres. Il fait des démarches pour avoir l’obtention d’un chien d’assistance. Il devra alors s’éloigner de chez lui pour aller apprendre à s’occuper de son animal. C’est alors qu’il vivra aussi son premier amour alors que ce concept n’est pas facile à bien cerner quand on perçoit les choses différemment.

L’histoire est racontée par le personnage principal. Ce point de vue nous permet d’entrer dans la perception différente de Rafael. À la fois drôle et touchant, cet adolescent nous permet de démystifier ce qu’est l’autisme. On réalise en même temps que, malgré la différence, quand le sentiment amoureux s’éveille, on est tous égaux ! Les doutes, les peurs et les émotions restent les mêmes. La relation qu’il développe aussi avec les chiens et le dépassement de soi qui accompagne cette démarche m’a fait comprendre à quel point la zoothérapie peut jouer un rôle crucial ! Une belle histoire qui fait du bien au cœur !

20. Les Éternels T.6– esprit d’équipe, Priska Poirier, éditions de Mortgane, 10 ans et plus

La série “Les Éternels” offre un nouveau tome. Dans celui-ci, Stella, qui apprend qu’elle est un ange et qu’elle a donc hérité du même don que sa mère, devra aller dans une école spéciale où on lui enseignera à prendre soin des humains. Elle sera dans un centre d’écoute où elle reçoit les demandes et les prières des humains. Elle doit toutefois rester cachée et secrète, mais une série d’événements graves l’empêcheront de tenir sa promesse. Elle qui est la fille d’une grande éternelle, elle doit toutefois affronter plusieurs démons qui viendront lui mettre des bâtons dans les roues…

J’ai apprécié le fait que l’histoire se déroule en quelque part entre le réel et l’imaginaire. Cette parcelle de magie fait du bien à lire et nous permet de nous évader du quotidien. Il y a aussi plusieurs intrigues qui nous gardent en haleine !

21. Demi-vie, Magali Laurent, éditions de Mortagne, 10 ans et plus

Afin d’arriver à survivre à cette planète qui n’en a plus pour très longtemps, les habitants de la Nouvelle Cité Mondiale vivent à demi-temps. Ils passent ainsi un mois éveillé pour dormir pendant un autre mois ensuite. Ysia, qui vient tout juste d’avoir 16 ans, prend peu à peu son indépendance, car après tout, elle entre maintenant dans le monde des adultes. Elle doit aussi assumer ses nouvelles responsabilités afin de faire elle aussi sa part pour assurer le bon fonctionnement de la cité. De nombreux événements étranges viendront perturber son quotidien. Elle ne reconnaît plus cette Cité qui a tant changé et les gens sont de plus en plus différents. Elle découvrira alors que la survie de celle-ci est menacée et qu’il faudra tout faire pour assurer la sécurité de ses pairs.

Après la série B.O.A. qui a connu un grand succès, Magali Laurent met bien la table pour cette nouvelle série. Le livre nous décrit bien l’univers dans lequel évoluent les personnages et la fin nous donne déjà hâte au prochain tome ! Étant donné la complexité du contexte du livre, je suggère davantage cette lecture aux lecteurs plus habiles ou du moins à ceux qui ont l’habitude de romans de science-fiction. La qualité de l’écriture et les idées originales sauront assurément plaire à plusieurs !

Titre Bonus!

Pour connaître notre sélection 2019, c’est ici! Elle est toujours aussi bonne, car un bon livre, c’est un bon livre peut importe sa date de parution. Bon 12 août!

Pour avoir d’autres belles suggestions d’Audrée-Anne sur son blogue Talons hauts et bassinette (une autre maman prof!), c’est par là!

Note : Merci aux éditeurs pour les cadeaux reçus! Sachez que nous ne présentons que nos véritables coups de cœur sur Un Autre Blogue de Maman.

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email