Gâteau aux carottes 3 étages

Par Anne-Catherine Rioux de Ces petits riens

Qui dit Pâques, dit chocolat, mais aussi lapins et… carottes! Afin de satisfaire les envies de tous, voici le gâteau aux carottes parfait pour cette occasion gourmande! Et laissez aller votre imagination pour le décorer et en mettre plein la vue si vous avez l’âme un brin artistique! 😉

Ingrédients

Pour le gâteau

1 tasse de farine tout usage
3/4 tasse de Graham en chapelure (on peut passer des biscuits Graham au robot ou acheter la chapelure de Graham)
3/4 de cuillère à thé de bicarbonate de soude
1 1/2 de cuillère à thé de poudre à pâte
3/4 de cuillère à thé de sel
1 1/2 de cuillère à thé de cannelle
1/4 de cuillère à thé de muscade
3/4 de cuillère à thé de gingembre
3/4 de tasse de sucre
3/4 de tasse de cassonade
¾ de tasse plus 3 cuillères à soupe d’huile de canola ou de beurre fondu

3 œufs
3 tasses de carottes râpées

Glaçage
455 grammes de fromage à la crème
1 tasse de beurre à la température pièce
2 tasses de sucre à glacer
2 cuillères à thé de vanille

Préparation

  1. Chauffer le four à 350.
  2. Graisser trois moules ronds (ou 2).
  3. Mélanger tous les ingrédients dans un bol. Ajouter les carottes et bien mélanger.
  4. Répartir la pâte dans 2 ou 3 moules. Faire cuire entre 15 et 18 minutes.
  5. Laisser reposer 5 minutes avant de démouler.
  6. Pour le glaçage : mélanger tous les ingrédients et à l’aide d’un batteur. Répartir sur les étages du gâteau bien refroidi.
  7. Décorer avec de la chapelure de graham et de vrais carottes.

Joyeuses Pâques, joyeuses carottes! 😉

Anne-Catherine Rioux

Chez nous, c’est toujours la cuisine du quotidien, celle qui comble et qui rend heureux. Ce sont les plats au centre de la table, les repas « restaurant chez maman » où chacun choisit ce qu’il a envie de manger. Chez nous, il y a toujours des petites mains dans la cuisine, qui jouent ou qui cuisinent, des petites dans les jupes de leur maman. Qu’on soit mardi ou samedi. Le dessert pour moi, c’est le bonheur de voir mes proches être heureux de cette finale de repas.

Le dessert, c’est le point d’exclamation, ce petit rien si important. Et Ces petits riens est né de ça, de ma famille, de notre quotidien.
Anne-Catherine Rioux
Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email