L’éducation positive

L’éducation positive (aussi appelée “parentalité positive”) semble être sur toutes les lèvres ou presque. Vous savez à peu près de quoi il est retourne, mais vous ne seriez pas prêts à en faire un exposé digne d’une soutenance de thèse de doctorat? Je vous comprends. 😉

Mais ce qui est génial, c’est qu’on n’a pas besoin d’être parfaits pour la mettre en pratique. Simplement de s’y intéresser et l’instaurer dans notre nid, petit à petit. Du moins, ce sont mes valeurs. Parce qu’attendre d’être un expert pour éduquer nos enfants d’une manière qui nous tient à cœur, ça frise le ridicule, non? On a simplement besoin d’être “suffisamment bons” pour être de “bons parents”, ne l’oublions pas…

C’est pourquoi j’ai eu envie aujourd’hui de vous faire un petit clin d’œil en vous partageant les lignes directrices de l’éducation positive! Parce que trop de gens pensent encore qu’il s’agit de tout permettre à nos enfants, de ne jamais dire non ou de “les laisser gagner sur tout”… En fait, ce n’est pas ça du tout. On a le droit d’être ferme. De tenir à certaines limites, même que c’est souhaitable, vous vous en doutez bien.

J’ai récemment demandé à Pomango de me fournir un coffret qui avait piqué ma curiosité sur leur site : le kit de l’éducation positive. Janvier, premier mois de l’année, c’est le moment de prendre des résolutions et de faire peau neuve, non? Je ne suis pas toujours fière de ma manière de réagir avec mes enfants et cette culpabilité me pèse parfois, alors je me suis dit qu’un outil de plus ne pouvait certainement pas nuire!

Mais avant, voici ce qu’est l’éducation positive en 5 points selon cette petite trousse de survie… (C’est beaucoup plus vaste que cela, mais commençons par le commencement.) 🙂

1- C’est éduquer sans la soumission.

Finie la guerre de pouvoir. L’obéissance au doigt et à l’œil, comme à l’époque de nos grands-parents, c’est un peu dépassé comme concept. Vaut mieux rendre les enfants autonomes et responsables de leurs actes pour les amener à vivre en société de manière harmonieuse. En famille, on s’aide, on coopère, on se respecte, mais on n’est pas “soumis” à une figure toute puissante…

2- C’est éduquer avec la coopération.

Dans une famille, on se supporte mutuellement et on essaie d’éliminer la compétition. “Je suis là pour toi parce que toi, tu es là pour moi…” Avez-vous déjà tenté de demander à votre mini : “J’ai besoin de ton aide?” On est souvent surpris des résultats, bien que ce ne soit pas magique. 😉

3- C’est éduquer avec des outils pratiques, amusants et pédagogiques.

Eh oui, les fameux systèmes de renforcement positif, les tableaux de récompenses, les cartons de couleurs, mais pas seulement. S’amuser à faire la course pour terminer de s’habiller ou faire la chanson du rangement, c’est aussi éduquer. Le but n’est pas de “se faire obéir” à tout prix, mais bien de responsabiliser nos cocos et d’arriver au résultat souhaité pour que la famille ne sombre pas dans le chaos… 😉

4- C’est éduquer en mettant des cadres fermes et bienveillants.

Eh oui, la bienveillance est intimement liée à l’éducation positive. Mais c’est quoi au juste? En gros, c’est de prendre en considération les besoins de nos loulous, leur faire de la place, mais aussi accepter et prendre en considération nos propres besoins d’adultes en posant des limites claires et en étant fermes. C’est de penser au “nous”, car on est plusieurs personnes à vivre dans cette famille. Oui, c’est vrai, identifier et comprendre les besoins de nos enfants derrière les comportements dérangeants, ça prend du recul, de l’empathie, de la patience, mais surtout du temps. Du temps pour se poser, se questionner, se ressaisir pour ne pas réagir sur le coup sans réfléchir. “Agir plutôt que réagir”, voilà tout un défi! On y travaille tous les jours et on célèbre chaque petit succès…

À lire : Être un parent bienveillant, ça s’apprend!

5- C’est éduquer en valorisant l’enfant de manière positive (pléonasme, je sais).

Ce principe est assez simple et je crois que vous en êtes pleinement conscients, du moins, rationnellement… Alors qu’on a tendance à pointer les “mauvais” comportements de nos cocos, il faudrait surtout souligner leurs bons coups, ceux qu’on aimerait qu’ils reproduisent! Mais, faute de temps, on ne s’attarde souvent qu’à ce qui dérange, nous froisse ou nous heurte. C’est purement instinctif, on dirait! Agir plutôt que réagir… Je crois que ce sera mon nouveau mantra pour 2020… 😉

Évidemment, il serait possible de parler d’éducation positive dans un ouvrage de 300 pages, mais je souhaite surtout capter votre attention. Et si vous voulez du concret, je crois sincèrement que le kit pour une éducation positive de FIRST Éditions est une chouette façon de vous initier doucement tout en vous informant davantage via des formations ou des lectures intéressantes (voir à la fin de l’article!).

Qu’est-ce qu’il y a dans ce fameux kit? Des tableaux où apposer des autocollants lorsqu’une tâche est accomplie ou qu’un bon comportement a été adopté. D’autres pour encadrer la période des devoirs… Un jeu des 7 familles aux illustrations rigolotes afin de renforcer les comportements attendus à la maison (tâches, routine, comportements, etc.), des cartes de mission à donner à nos petits super-héros, un jeu de coin-coin pour s’habiller le matin sous forme de jeu, des cartons verts et rouges pour les bons coups et les moins bons (oui, oui, on a le droit), des cartes de héros à accumuler en vue d’un privilège et même… une affiche géante pour identifier en famille les règles de la maison!

Je le trouve vraiment sympathique et simple à comprendre! Vous aimeriez voir ces outils de plus près en vidéo? Dites-moi tout en commentaires!

Des lectures pour aller plus loin

Je ne fais ici que vous les pointer, car je suis en train de les lire. Mais sachez que j’y reviendrai et que je suis vraiment, mais vraiment accrochée!!!

Crédit, photo à la une : freepik

Note : J’ai reçu des cadeaux de la part de Pomango et des éditeurs dans le cadre de la rédaction de cet article, mais sachez que je ne présente que mes véritables coups de cœur sur Un Autre Blogue de Maman.

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email