Bébé Cardio

IMG_20180118_123913_395-3-1024x1024Vous me connaissez : je ne peux rester en place. En tout cas, pas éternellement. Quelle désolation quand j’ai constaté que fils d’amour n’aimait pas la poussette ! Ça ne m’a quand même pas empêchée de sortir marcher avec mon porte-bébé !

Sauf que, attention : je ne vous dirai jamais que j’aime bouger pour perdre du poids. Ja. Mais.  Je ne ferai pas l’autruche non plus en vous disant que cet effet positif de l’entraînement  m’importe peu, j’en suis consciente… Mais ça m’horripile quand on tente de nous vendre un programme de remise en forme de la sorte. Confession : j’ai été anorexique à l’âge de 14 ans et je me souviens de cette obsession de l’image et du chiffre sur la balance comme si c’était hier.

On vaut plus que ça comme êtres humains, comme femmes. Je crois maintenant fermement au concept de la beauté lié au bien-être, au sourire, oui parfois, à l’apparence, en autant qu’on le voit comme une façon de se mettre belle pour soi, de se bichonner, de se consacrer du temps. Quant à l’image que nous renvoie le miroir, d’abord que c’est celle d’une femme passionnée qui aime ce qu’elle fait et qui exploite ses talents. La petite étincelle au coin de l’œil vient de là. Le charisme indescriptible aussi, j’en suis persuadée. Gros contrat ? Oui. Pas facile ? Certes.

20180209_121518(0)

Il m’arrive de me battre encore avec ça, mais je me dis que demain est un autre jour et qu’il ne faut jamais oublier qui l’on est. On a été confiantes et rayonnantes lors d’une période X de notre vie ? Focalisons là-dessus ! C’est ce qu’on est. Cette confiance nous a déjà appartenu, alors elle est là en quelque part. Même après un accouchement, même après des nuits blanches. Même passé 30 ans. Notez que j’ai consciemment utilisé le mot “femmes” plutôt que “filles”, car je tente aussi de me défaire de ce culte de l’éternelle jeunesse…

Mais, au-delà de l’adolescence et de cette période sombre, j’ai appris à bouger pour le plaisir, pour l’hormone du bonheur, pour les effets énergisants de l’entraînement; on n’est pas faits pour être sédentaires. Dès que je cesse de m’activer trop longtemps, tout va de travers ! Je peine à avoir le dessus sur les tâches ménagères, ma maison devient un vrai fouillis, j’ai moins de patience avec mes enfants, j’ai l’impression que mon bébé pèse deux fois son poids quand je le prends, j’écris moins rapidement, mon sommeil est plus agité… Bref, vous voyez le tableau !

Tout ça (ouf !) pour vous parler de Bébé Cardio ! Lorsqu’ils m’ont demandé de collaborer avec eux, j’ai tout de suite accepté puisque j’avais commencé des cours de Bébé Cardio Fit (qui conviennent au portage !!) chez Bedon et Bout’Chou de Sherbrooke et je me suis sentie renaître après 6 mois de sédentarité partielle. 😉 Six. Longs. Mois.

20180119_115102

Ce qui est bien dans ce type de cours, c’est qu’il n’y a pas d’impacts (pas de sauts) ni de sprints de fou; on connaît trop bien les dangers d’aller trop loin physiquement après un accouchement ! Je suis d’ailleurs pas mal fière d’avoir attendu d’être assez en forme et reposée pour me remettre à bouger. Écouter son corps, c’est la clé, même si c’est très difficile de résister à l’appel de la performance…

En quoi consiste les cours ? Bien, il y en a pour tous les goûts ! Si on aime les ambiances musicales entraînantes, on choisit le Bébé Cardio Fit ! Sinon, le Bébé Cardio Tonus nous fait tout autant travailler, mais ça demande un peu moins de coordination, disons… Et, fait intéressant : la plupart des cours s’adressent aussi aux femmes enceintes (que ce soit exclusivement ou avec les autres mamans et leurs bébés !) Vous préférez les formules plus zen ? Il y en a !

Je dois aussi ajouter que j’aime particulièrement mes vendredis, car l’entreprise offre également des cours pour nos bébés ! À lire : c’est eux qui “travaillent” ! Au menu ? Chanson, ateliers sensoriels et parcours de motricité ! Loulou en redemande et lui aussi, c’est sa journée préférée!

20180209_115426

La maman en manque de temps et (faisant face à de nombreux imprévus !) raffole aussi de l’option d’achat de séances à la carte si on ne veut pas y aller avec un abonnement en bonne et due forme.

Pour plus de détails sur mes essais et sur le type de séances offertes, je vous invite à suivre mes stories sur Instagram !

Un concours !

Eh oui ! Gens de l’Estrie, c’est seulement pour vous cette fois-ci ! Surveillez-bien la publication Facebook de demain, 14 février (c’est à votre tour de vous laisser parler d’amour…), car un concours sera lancé pour que vous puissiez vous aussi essayer Bébé Cardio !

Merci à Bébé Cardio de m’inviter et m’accueillir dans vos cours !

Pascale Clavel

Pascale est la maman de « Princesse-Petit-Chat» (4 ans) et de "Bébé-P'tit-Loup-d'Amour". Avant d'être leur maman, elle était enseignante de français et de littérature, mais elle a aussi eu de précieux moments avec les plus petits, à l'école primaire. Les mots et elle, c'est une grande histoire d'amour qui a officiellement pris son envol sur les bancs de l'Université de Montréal, en création littéraire...

Les derniers articles par Pascale Clavel (tout voir)

Le plaisir de partager...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email